La police arrête neuf personnes pour falsification de passeports et de documents de voyage de ressortissants étrangers


:

L’unité IGI de la police de Delhi a arrêté neuf personnes pour avoir prétendument falsifié des passeports et d’autres documents de voyage de personnes essayant d’obtenir la citoyenneté indienne, ont annoncé dimanche les officiers.

Tous les accusés ont été identifiés comme ressortissants bangladais.

« Les accusés faisaient partie d’un réseau qui fournissait de faux passeports et visas indiens à ceux qui voulaient obtenir la citoyenneté indienne », a déclaré un haut responsable de la police.

Posé comme officiel

L’officier a ajouté que « le principal accusé a été identifié comme étant Debashish Chakraborty, 52 ans, qui, avec ses complices, se ferait passer pour un ressortissant indien lors d’un voyage à l’étranger ».

« Ils ont été arrêtés par l’agent de sécurité de l’aéroport IGI après le contrôle de leurs passeports », a ajouté l’officier.

Il a également déclaré que lors de l’examen de leurs passeports, il a été constaté que les neuf accusés voyageaient avec de faux passeports portant un cachet de départ frauduleusement apposé de Kolkata.

Raquette de passeport

Des officiers ont déclaré que les accusés, tous ressortissants du Bangladesh, sont arrivés à l’aéroport international Indira Gandhi (IGI) en provenance des Seychelles, d’Afrique du Sud, du Népal et d’autres pays voisins.

Après interrogatoire, Chakraborty a révélé qu’il dirigeait un racket de passeport.

Il avait l’habitude de facturer 60 000 ₹ à 1 lakh ₹ aux ressortissants étrangers, se faisant passer pour un fonctionnaire du gouvernement.

Il créerait leur faux passeport et autres documents de voyage en connivence avec les autres coaccusés.

Les accusés ont été condamnés en vertu des articles du Code pénal indien (IPC) sur la tricherie et le complot criminel, la loi sur les locaux publics (expulsion des occupants non autorisés) et la loi sur les étrangers, a indiqué la police.

Laisser un commentaire