La Malaisie et Singapour s’apprêtent à rouvrir leurs frontières à certains touristes


La Malaisie et Singapour ont annoncé mercredi qu’ils rouvriraient partiellement leurs frontières la semaine prochaine aux citoyens entièrement vaccinés et à quelques autres, après près de deux ans de fermeture en raison de la pandémie qui avait éloigné de nombreux travailleurs malaisiens de la cité-État voisine de leurs familles.

Les dirigeants des deux pays ont déclaré que des voyages limités seraient autorisés à travers la frontière terrestre à partir de lundi, avec des plans pour assouplir progressivement les restrictions. Les voyages en avion rouvriront le même jour pour les passagers entièrement vaccinés, permettant des voyages sans quarantaine entre les deux pays, avec moins de restrictions.

Les voyageurs du pont Causeway qui relie l’île de Singapour à la péninsule malaisienne doivent être citoyens, résidents permanents ou détenteurs d’un laissez-passer de longue durée, selon des déclarations distinctes des dirigeants des deux gouvernements. Dans la première phase, le nombre de voyageurs traversant la frontière terrestre par jour sera limité à 2 880 et devra voyager sur des services de bus désignés, selon les communiqués.

La chaussée était l’une des frontières terrestres les plus fréquentées au monde avant que la pandémie ne frappe.

Le Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong a déclaré que la réouverture partielle de la frontière donnerait la priorité aux travailleurs des deux pays qui n’ont pas pu rendre visite à leur famille depuis la fermeture du poste frontalier en mars 2020.

Lee a déclaré que la réouverture de la frontière serait un « grand pas vers la reconnexion de nos peuples et de nos économies ».

Les limites des passages frontaliers terrestres seront progressivement assouplies pour inclure les voyageurs en général et d’autres modes de transport que les services de bus, ont ajouté les communiqués.

Les voyageurs, à l’exception des enfants âgés de deux ans et moins, doivent être testés négatifs deux jours avant d’entrer à Singapour et doivent s’inscrire en ligne avant d’acheter des billets de bus. Les enfants non vaccinés âgés de 12 ans et moins doivent être accompagnés de parents ou de tuteurs entièrement vaccinés, ont déclaré les gouvernements.

Avec plus de 95 % de la population adulte dans les deux pays entièrement vaccinés, le Premier ministre malaisien Ismail Sabri Yaakob a déclaré que cela avait permis aux deux pays de rouvrir leur frontière terrestre de « manière progressive, sûre, systématique et durable ».

Plus de 350 000 personnes ont traversé quotidiennement la chaussée avant sa fermeture, principalement des Malaisiens travaillant à Singapour en raison d’un taux de change favorable. Les autorités ont estimé que plus de 100 000 Malaisiens étaient bloqués dans l’État insulaire après la fermeture de la frontière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *