La Grèce s’associe à l’Égypte pour l’approvisionnement en gaz et les infrastructures


La Grèce et l’Egypte ont convenu jeudi d’étendre leur coopération dans la fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL) et d’examiner la possibilité de construire un gazoduc sous-marin entre les deux pays, a annoncé le ministère grec de l’Energie.

La Grèce, qui importe principalement du gaz d’Algérie, d’Azerbaïdjan, de Russie et de Turquie, cherche à diversifier ses ressources et à devenir une plaque tournante énergétique du sud-est de l’Europe.

Les deux parties ont signé jeudi un protocole d’accord au Caire comme étape vers des accords spécifiques entre les entreprises grecques et égyptiennes, a indiqué Reuters citant le ministère grec de l’Energie dans un communiqué.

Le mois dernier, la Grèce et l’Égypte ont convenu d’un plan pour construire un câble sous-marin reliant leurs réseaux électriques.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *