La Commission européenne proposera l’arrêt des voyages en Afrique australe en raison d’une nouvelle variante de coronavirus – POLITICO


La Commission européenne, en coordination avec les pays membres de l’UE, proposera de restreindre les voyages avec la région de l’Afrique australe, citant des inquiétudes concernant une variante de coronavirus récemment identifiée, mentionné Vendredi, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen sur Twitter.

Cela fait suite à la décision prise jeudi soir par les autorités britanniques d’introduire de nouvelles restrictions sur les voyages pour six pays africains, dont l’Afrique du Sud, en raison de l’inquiétude croissante suscitée par la mutation virale récemment découverte.

La Commission européenne veut activer les pouvoirs de freinage d’urgence pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région, a déclaré von der Leyen. Le mécanisme de freinage d’urgence permet aux pays de l’UE d’imposer une interdiction de voyager si la situation épidémiologique dans un pays non membre de l’UE se dégrade en raison d’une variante préoccupante.

La variante, connue sous le nom de B.1.1.529, qui devrait être renommée « Nu », a été détectée en Afrique du Sud, à Hong Kong et au Botswana. La plupart des cas se trouvent en Afrique du Sud, où la densité de mutations sur la nouvelle variante a fait craindre qu’elle ne soit plus contagieuse et mieux à même d’échapper à l’immunité vaccinale que les variantes précédentes.

La vitesse à laquelle il se propage en Afrique du Sud, dépassant le variant Delta, qui est la souche la plus infectieuse connue à ce jour, a experts de la santé concernés, bien que les données soient encore rares à ce stade.

« Il s’agit de la variante la plus importante que nous ayons rencontrée à ce jour et des recherches urgentes sont en cours pour en savoir plus sur sa transmissibilité, sa gravité et sa sensibilité au vaccin », a déclaré Jenny Harries, directrice générale de la UK Health Security Agency.

L’Italie a annoncé vendredi matin qu’elle interdisait l’entrée dans le pays à toute personne s’étant rendue en Afrique du Sud, au Lesotho, au Botswana, au Zimbabwe, au Mozambique, en Namibie ou à Eswatini au cours des 14 derniers jours.

L’Allemagne déclarera également l’Afrique du Sud zone de variante de virus vendredi, Reuters signalé.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *