La Chambre arabo-brésilienne signe un accord avec DMCC Free Zone

[ad_1]

( MENAFN – Agence de presse arabo-brésilienne (ANBA))

São Paulo – Le président et chef de la direction de la zone de libre-échange du Dubai Multi Commodities Centre (DMCC ), Ahmed Bin Sulayem, et le président de la Chambre de commerce arabo-brésilienne (ABCC), l’ambassadeur Osmar Chohfi, a signé un protocole d’accord entre les parties ce vendredi (17), au siège de l’ABCC à São Paulo.

L’accord prévoit une collaboration sur l’organisation de missions commerciales conjointes, de séminaires, de tournées de présentation et d’autres événements pour attirer plus d’entreprises dans la zone de libre-échange, un soutien institutionnel entre les entités du Brésil et des Émirats arabes unis, et l’utilisation des dépendances mutuelles. .

L’ABCC indiquera les entreprises souhaitant faire des affaires à Dubaï, et le DMCC fournira les noms des entreprises brésiliennes déjà établies dans la zone de libre-échange, y compris leurs zones d’opération.

Le DMCC a été invité à participer à tous les événements du pavillon du Brésil à l’Expo 2020 Dubaï, ainsi qu’aux événements simultanés organisés par l’ABCC, tels que le Forum Emirats Arabes Unis – Brésil Amazon sur la durabilité économique, le 3 octobre, avec la présence du vice-président. du Brésil, Hamilton Mourão, qui ouvrira également le Pavillon du Brésil à l’Expo.

Lire aussi : Le vice-président du Brésil ouvrira un pavillon à l’Expo 2020 Dubaï

Assistaient également à la cérémonie de signature de l’accord le secrétaire général de l’ABCC, Tamer Mansour ; la responsable des relations institutionnelles de l’organisation, Fernanda Baltazar ; le chef du bureau de l’ABCC à Dubaï, Rafael Solimeo ; et le responsable événements & partenariats du DMCC, Samer Merhi.

De gauche à droite : Solimeo, Baltazar, Chohfi, Sulayem, Merhi et Mansour

Mansour et Chohfi ont déclaré que plusieurs missions brésiliennes visiteraient l’Expo 2020 Dubaï, y compris le vice-président du Brésil ; le ministre des Sciences et de la Technologie, l’astronaute Marcos Pontes ; le gouverneur de l’État de São Paulo, João Doria ; et le président Jair Bolsonaro. « Nous aurons plusieurs activités dans le pavillon du Brésil à l’Expo, et nous attendons un public d’environ 100 000 Brésiliens à l’événement au cours des six mois, y compris des visiteurs, des hommes d’affaires et des diplomates », a déclaré Mansour.

Chohfi a déclaré à Sulayem et Merhi que l’ABCC ouvrirait un bureau international au Caire, la capitale de l’Égypte, quelques jours avant l’ouverture de l’Expo, en présence du vice-président brésilien. Il a également mentionné que lui et Mansour se rendraient à Riyad en revenant de Dubaï, alors que l’organisation envisage d’ouvrir son troisième bureau international dans la capitale saoudienne. Mansour a également évoqué la possibilité de mettre en œuvre un système Blockchain entre le Brésil et la zone de libre-échange.

En savoir plus sur Blockchain :

  • Les exportations brésiliennes vers la Jordanie ont une intégration électronique

La zone de libre-échange DMCC est une plaque tournante pour le commerce mondial des matières premières et fournit aux entreprises l’infrastructure physique, de marché et financière nécessaire. Elle a été fondée en 2002 par le gouvernement de Dubaï et, en 2003, elle comptait 28 sociétés membres. Aujourd’hui, c’est l’une des zones de libre-échange les plus importantes au monde, avec plus de 18 000 entreprises membres de 170 pays et plus de 60 000 travailleurs. Là se trouvent le Coffee Center et le Tea Center, des lieux de commerce de café et de thé.

Mission

Visite d’une plantation de cacao à Ilhéus, Bahia

Sulayem, Merhi et Solimeo ont passé la semaine au Brésil et ont visité des plantations de cacao et le Cocoa Innovation Center (CIC) à Ilhéus, dans l’État de Bahia ; ont effectué une visite technique d’un gisement de pierres ornementales à Governador Valadares, dans le Minas Gerais, où ils ont également rencontré des représentants des secteurs des pierres ornementales et du café. Ils ont également rencontré les autorités locales des États de Bahia, Minas Gerais et São Paulo.

Le DMCC souhaite ouvrir prochainement un Cocoa Center dans sa zone franche. Après sa visite à Bahia, Sulayem s’est dit impressionné par la qualité et la durabilité du cacao brésilien. « Nous avons beaucoup appris sur le secteur du cacao et nous voulons donner la priorité au cacao brésilien dans notre Centre du cacao en raison de l’histoire du pays et de tout ce que j’ai découvert dans Bahia », a déclaré Sulayem.

Le PDG de DMCC s’était rendu au Brésil à d’autres occasions, mais c’était son premier voyage à Bahia. Il a déclaré qu’en plus du cacao, il cherchait à développer le commerce du coton, entre autres produits de base. Mansour a déclaré que l’ABCC aiderait à identifier les entreprises produisant ces produits et d’autres pour contacter le DMCC.

Traduit par Elúsio Brasileiro

La Chambre post-arabe brésilienne signe un accord avec DMCC Free Zone est apparue en premier sur Agência de Notícias Brasil-Árabe.

MENAFN17092021000213011057ID1102817598

Avertissement légal: MENAFN fournit les informations « telles quelles » sans garantie d’aucune sorte. Nous n’acceptons aucune responsabilité pour l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou la fiabilité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur ci-dessus.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire