Khyber d’origine, chemin Kilmarnock, Shawlands. L’avis de Ron Mackenna


Pendant les 15 premières minutes environ que je suis dans le Khyber Grill, je peux sentir ma vie s’écouler, la faire couler.

Deux personnes debout devant moi (beaucoup trop près de la porte, ce qui signifie que tout le monde arrive en bosses), deux personnes qui se serrent maintenant derrière. Inconfortable.

Chaque stand dans tout ce fichu endroit est complètement plein.

De la buée coule le long des vitres, des flammes jaillissent du gril, des effluves caramélisants remplissent l’air, et personne ne quitte sa table : pas une seule personne.

Hellooo, les gens qui attendent ici. Faim.

Personne ne bouge, pas même les quatre mecs stupides à ce grand stand juste en face de nous, jouant sur leurs téléphones, pas de conversation entre eux, ont fini de manger il y a si longtemps que leurs assiettes ont été débarrassées, leur table essuyée, fini avant même que je est entré. Soupir.

EN SAVOIR PLUS Velvet Sparrow, route Clarkston, Cathcart. L’avis de Ron Mackenna

Mais ce n’est pas la chose. Le truc, ce sont les deux personnes qui servent devant.

Ils ne se sont pas approchés de moi, pas une seule fois, ni de personne d’autre qui attend ici, ni n’ont chassé ces maudits gosses de la porte.

Je partirais. Je devrais partir. Je vais m’en aller.

Sauf que je dois prendre un avion pour l’Italie à 6 heures du matin et, eh bien, je connais la nourriture ici – même si c’est ma première visite sur place.

À la maison, nous sommes devenus étrangement accros à leur poulet tikka avec du riz à l’oignon, livré, disons, quatre fois maintenant, 7,50 £ tout compris.

Je veux dire du poulet tikka, une blague culinaire, du poulet crayeux, généralement sec comme l’enfer, mais pas d’ici – humide, mariné, saupoudré d’épices noires.

Ouf. Avançons rapidement. Les mecs finissent par se lever. Comme une. Nous boulonnons tous à la table. Comme une.

Un singleton (moi), un couple au mur, un autre couple serré au milieu. Emballé dans cette seule cabine à six places.

HeraldScotland : Khyber originalKhyber d’origine (Image : gratuit)

Maintenant, j’ai été dans ce film avant. Bien sûr, ils se présentent tous. Se faire de nouveaux amis.

Moi? Aucun contact visuel. Non. Balayage du menu. Faire signe au serveur. Commande. Un compagnon de poisson spécial Lahore Masala (bar mariné et frit entier épicé) ?

Désolé, dit-il en jetant un coup d’œil dans la pièce où même moi je peux voir du bar partout dans des assiettes, puis en regardant le comptoir de refroidissement (évidemment vide).

Pouah. Commande quand même. Qaubli Pilau, un jarret d’agneau fumant drapé d’épices, enfoui dans du bon riz arrive sur la table alors que mes voisins parlent encore, hein, de Nouvelle-Zélande.

Et voici ce poulet tikka avec du riz (faut voir ce que c’est tout de suite sur le gril), et une grosse roue gonflée de pain nan, un Lahori Channa aussi, des sauces et des trempettes, un bol de légumes marinés.

« Tu as faim », dit l’inconnu assis juste à côté de moi alors que ma commande sort de l’espace qui m’est alloué et commence à se répandre sous leur nez.

Et ils regardent toujours les menus. Je partagerais, mais vous savez, cela ne ferait que couper leur appétit. Le jarret d’agneau alors ? Nous connaissons le jarret d’agneau maintenant, bien sûr que nous le connaissons, une caractéristique de chaque menu de pub, Markies en fait même un : mais pas comme ça.

EN SAVOIR PLUS Les meilleurs restaurants écossais de l’année – Tour d’horizon de Ron Mackenna

Si moelleux, si tendre, si plein de saveur et trempé dans un pilaf léger, gonflé même, aromatisé qui porte ses propres petits plip-plops d’épices. Je veux dire, essayez-le. Obtenez une vue d’ensemble pour vous, les gens à la maison.

Mais impossible de résister. Entrecoupé de bouchées puis de ce poulet. Je peux signaler que tout ce qu’ils font au tikka qu’ils livrent chez moi, ils le font aussi ici.

C’est carbonisé, mais doux, frais mais il y a un courant sous-jacent de marinade.

Je plonge maintenant dans le channa, des pois chiches friables drapés dans une sauce qui zingue parfois avec du gingembre. Bizarrement, enfin je trouve ça bizarre quand même, tout le monde à cette table a commandé un Quabli Pilau. Deux autres zooment et atterrissent plus haut. C’est peut-être le plat incontournable quand il n’y a pas de bar ?

Il y a des Payas et des Mantus (raviolis afghans faits maison en 9 pièces), des Palaks et des Karahis au menu.

Quoi qu’il en soit, je dois renoncer à une partie de mes biens immobiliers excessifs lorsque le reste de la nourriture de mes voisins arrive. Aucun problème. Nous mélangeons le nan sur un siège de rechange, les sauces sont poussées dans un coin, les légumes marinés idem : Hey avec tout ça ? qui en a besoin?


Menu: Qaubli Pilau, poisson spécial Lahore Masala, plus quelques-uns des trucs habituels. Menu intéressant, pakistanais et afghan : 4/5

Un service: Hmm, ils font les choses un peu différemment ici. Il y a clairement de l’action à emporter, il se passe beaucoup de choses, à l’avant lorsque vous êtes occupé, vous semblez vous débrouiller seul, mais ils sont rapides et très agréables. 3/5

Prix: Cette montagne de Qaubli Pilau coûte un peu moins de 11 £, tout le reste est tarifé pour que cela ressemble à une bonne affaire. 5/5

Atmosphère: Busty, Hustly. Prenez un stand près du mur si vous le pouvez, c’était de l’action quand j’y étais : mais il y a une super ambiance communautaire. 5/5

Nourriture: Que font-ils du riz ? Faites-le probablement cuire dans un bouillon approprié. C’est fabuleux en tout cas. Le poulet tikka réorientera vos vues, le qaubli d’agneau est un vrai plat. Cuisine simple mais excellente. 9/10

Note : 26/30


Khyber d’origine
69, chemin Kilmarnock,
Shawland, Glasgow
​0141 632 8716



Laisser un commentaire