Jonathan Caldwell et Cormac Sharvin se retirent du tournoi sud-africain en raison de nouvelles restrictions gouvernementales


La paire nord-irlandaise Jonathan Caldwell et Cormac Sharvin s’est retirée de l’Open de Johannesburg en Afrique du Sud du jour au lendemain en raison de l’inquiétude croissante suscitée par la nouvelle variante de Covid-19 découverte dans le pays.

e tout premier événement du DP World Tour a été bouleversé juste le premier jour après que le gouvernement britannique a introduit des restrictions sur les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud afin de contenir la variante B.1.1.529 nouvellement découverte.

Dans une première tentative pour limiter la propagation de la variante, le gouvernement britannique a annoncé que tous les voyageurs arrivant au Royaume-Uni en provenance d’Afrique du Sud à partir de 4 heures du matin dimanche devront s’isoler pendant 10 jours à leur retour.

Les scientifiques ont averti que cette variante pourrait être la plus dangereuse qui ait été découverte jusqu’à présent, craignant qu’elle ne soit plus transmissible que la variante Delta et qu’elle ait le potentiel d’échapper à l’immunité.

Cela a conduit 13 joueurs britanniques ou irlandais à se retirer du jour au lendemain – dont les Irlandais Paul Dunne et Niall Kearney – et on s’attend à ce que plusieurs autres emboîtent le pas dans une course désespérée pour rentrer chez eux avant que des restrictions plus sévères ne soient introduites.

Caldwell avait été à égalité avec deux trous de son premier tour à jouer après une suspension de jeu par mauvais temps, ce qui lui laissait six coups de retard sur les premiers leaders Angel Hidalgo et Thriston Lawrence, tandis que Sharvin était à sept ans et se battait pour faire la coupe.

Il reste encore 13 joueurs basés au Royaume-Uni qui ne se sont pas retirés de l’événement à Johannesburg, plusieurs ayant choisi de commencer leur deuxième tour, mais il reste à voir si d’autres prendront la décision de se retirer du tournoi.

Pour Caldwell et Sharvin, cette décision met fin à leurs années sur le parcours car tous deux devaient jouer le SA Open Championship la semaine prochaine – et auraient probablement participé au Alfred Dunhill Championship en Afrique du Sud une semaine plus tard également – ​​mais maintenant ils se retirera, évidemment, de cet événement aussi.

Les nouvelles restrictions ont également eu des impacts sur d’autres sports, le Munster Rugby étant sur le point de revenir quelques jours seulement après ce qui était censé être un voyage de deux semaines et deux matchs en Afrique du Sud dans le cadre du United Rugby Championship.

La province du sud devait affronter les Bulls et les Lions au cours des deux prochains week-ends, mais ces matchs devraient être annulés et l’équipe rentrera chez elle dès que possible, tout comme les côtés gallois les Scarlets et les Cardiff Blues, qui sont également en Afrique du Sud.

L’équipe féminine de cricket d’Irlande se trouve également au Zimbabwe – qui fait partie des six pays répertoriés dans les restrictions du gouvernement britannique – et participe à un tournoi de qualification pour la Coupe du monde, mais les premières indications indiquent qu’elles restent pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *