Interdiction de voyager prolongée; les étrangers bénéficiant d’une exemption de voyage peuvent entrer en PH

https://www.pna.gov.ph/articles/1137204
[ad_1]

Terminal 1 de NAIA (photo d’archive)

MANILLE – Le Bureau de l’immigration (BI) a déclaré que les étrangers qui ont reçu un document d’exemption d’entrée avant la mise en œuvre de l’interdiction de voyager du mois dernier peuvent désormais entrer aux Philippines.

Dans un avis publié vendredi, le commissaire de BI, Jaime Morente, a déclaré que les étrangers munis de documents d’exemption d’entrée délivrés par le ministère des Affaires étrangères (DFA) avant le 22 mars sont désormais autorisés à entrer dans le pays pendant la mise en œuvre des restrictions de voyage, qui a été prolongée jusqu’au 30 avril. .

La règle révisée est conforme à la dernière résolution de la tâche interinstitutions sur la gestion des maladies infectieuses émergentes (IATF).

Morente a déclaré que d’autres ressortissants étrangers sont toujours interdits d’entrer aux Philippines et que le privilège Balikbayan pour les anciens Philippins reste suspendu.

« Le parent étranger, le conjoint et les enfants des Philippins peuvent entrer dans le pays, à condition qu’ils voyagent avec le principal philippin et qu’ils aient un visa d’entrée valide », a-t-il déclaré dimanche dans un communiqué.

Actuellement, sur la base de la politique de l’IATF, le BI autorise également les étrangers suivants avec des visas d’entrée valides à entrer dans le pays :

* Diplomates et membres d’organisations internationales titulaires d’un visa 9(e) ou 47(a) (2) valide ;

* Ceux impliqués dans le rapatriement médical approuvé par le DFA et Overseas Workers Welfare Administration (OWWA); et

* Les gens de mer avec un visa 9(c) pour le changement d’équipage ; et (4) ceux présentant des cas d’urgence, humanitaires et analogues approuvés par le président du Groupe de travail national contre le Covid-19 (NTF) ou son représentant autorisé.

Morente, néanmoins, a déclaré que les exemptions de voyage sont sans préjudice du mandat du BI de procéder à un contrôle et à des formalités stricts de tous les étrangers arrivant. (RP)



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire