Interdiction de voyager levée, Miss Indonésie abandonne


Les candidates de Miss Univers ont obtenu des dispenses de voyage pour concourir tandis que l’Indonésie a abandonné le concours le dimanche 28 novembre.

LEVÉE DE L’INTERDICTION DE VOYAGE POUR LES PARTICIPANTS À MISS UNIVERS

Le Royaume-Uni (Royaume-Uni) et Israël ont interdit les voyages à destination et en provenance de l’Afrique du Sud après la détection de la nouvelle variante COVID-19 Omicron dans le pays le 25 novembre. L’Afrique du Sud a été mise sur la « liste rouge » à la suite de la nouvelle. Cela a conduit beaucoup à croire que Miss Afrique du Sud Lalela Mswane ne pouvait pas participer au concours de Miss Univers, mais elle s’est tout de même envolée pour Israël.

En effet, les candidates à Miss Univers ont obtenu des dérogations pour se rendre en Israël. Le ministre israélien du Tourisme, Yoel Razvozov, a confirmé que les candidats avaient obtenu des dérogations car il s’agit d’un événement si énorme. Il a poursuivi en disant que les candidats subiraient potentiellement des tests PCR toutes les 48 heures et d’autres mesures préventives.

« C’est un événement qui sera diffusé dans 174 pays, un événement très important, un événement dont Eilat a également grand besoin », a déclaré Razvozov. Reuters.

Des concurrents de 70 pays devraient participer au concours le 12 décembre.

A LIRE AUSSI: Lalela Mswane s’envole pour Miss Univers… sans fête d’adieu

MISS INDONESIA SORT DU PAGEANT

Le concours de Miss Univers a été entouré de controverses depuis qu’il a été annoncé qu’il se tiendrait en Israël – un pays décrit comme un État « d’apartheid » en raison de son traitement des Palestiniens. Lalela a donc été conseillé de boycotter le concours mais a refusé.

Miss Indonésie a depuis abandonné le concours en raison du « temps de préparation serré » et des restrictions locales liées au COVID-19.

« Le cœur lourd, nous tenons à vous informer que nous ne pourrons pas participer au 70e concours Miss Univers. Le temps de préparation serré et les restrictions locales liées au Covid-19 ont conduit à notre décision de ne pas envoyer notre représentant indonésien pour la compétition de cette année », a déclaré l’organisation Puteri Indonesia dans un communiqué.

On ne sait pas qui était censée être Miss Univers Indonésie.

« La Fondation Puteri Indonesia mène actuellement un processus de sélection dans plusieurs provinces d’Indonésie », poursuit le communiqué.

La Malaisie, la Barbade et le Laos se sont également retirés du concours en raison de COVID-19. Miss Grèce a boycotté le concours citant l’humanité au-dessus des concours de beauté.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.