Honor Flight Zulu emmène les vétérans dans une dernière tournée militaire

[ad_1]

WARWICK, RI – Ils étaient autrefois de jeunes soldats, appelés de petites villes du sud-est de la Nouvelle-Angleterre pour servir il y a des décennies pendant la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Corée et le Vietnam.

Samedi, ces 65 anciens combattants, désormais âgés et certains trop fragiles pour marcher, se sont réunis pour leur dernière tournée militaire.

Ils sont membres du Honor Flight Zulu, organisé par la Rhode Island Fire Chiefs Association, et lorsqu’ils sont arrivés à l’aéroport international de Rhode Island TF Green avant l’aube, une foule d’êtres chers et d’étrangers les attendaient.

Les soutiens encouragent les vétérans de la Seconde Guerre mondiale au Vietnam alors qu'ils traversent l'aéroport TF Green à Warwick, RI, en route pour Washington DC à propos d'un vol d'honneur, le samedi 30 octobre 2021.
Les soutiens encouragent les vétérans de la Seconde Guerre mondiale au Vietnam alors qu’ils traversent l’aéroport TF Green à Warwick, RI, en route pour Washington DC à propos d’un vol d’honneur, le samedi 30 octobre 2021. Stew Milne/Stew Milne pour le Boston Globe

Pendant que les cornemuses et tambours professionnels du Rhode Island jouaient, des gardes d’honneur de la police et des services d’incendie, ainsi que de jeunes membres de l’armée, se sont levés et ont salué. Ils ont dit « merci » encore et encore aux anciens combattants âgés qui passaient. Certains des anciens combattants, même ceux recroquevillés dans leurs fauteuils roulants, ont levé la main pour saluer.

Il y avait Peter Ricci, 101 ans, qui avait été dragueur de mines dans la Marine sur l’USS Superior (AM311) dans le Pacifique. Ils étaient à 100 milles du Japon à la fin de la guerre, et quand ils ont appris la nouvelle, a déclaré Ricci, il s’est souvenu à quel point «le ciel ressemblait au 4 juillet. Nous étions si heureux.

Maintenant arrière-grand-père, l’homme de West Warwick a déclaré qu’il était impatient de ce vol d’honneur depuis des années. Il sera rejoint par son fils, qui a servi comme sous-marinier pendant la guerre du Vietnam.

Le père et le fils ne parlent pas des guerres. Mais ils verraient enfin les monuments commémoratifs construits pour honorer leurs sacrifices. Ils seraient avec d’autres hommes et femmes qui comprenaient ce qu’ils avaient vécu.

« Je serai fier d’eux tous », a déclaré Ricci à propos de ses collègues vétérans du Vol d’honneur.

Les vols d’honneur amènent des vétérans et leurs tuteurs à Washington, DC, pour visiter les monuments commémoratifs de guerre et visiter le cimetière d’Arlington, puis prendre le temps de passer un « appel postal » spécial, où ils reçoivent des cartes et des lettres de leurs proches.

« Je suis franchement ravi », a déclaré le chef des pompiers à la retraite de Providence, George Farrell, qui dirige les vols d’honneur. « Vous pouvez voir un jour qui va changer la vie de tant de personnes, d’anciens combattants et de leurs familles… Il est difficile de le décrire aux gens. »

Il s’agissait du premier vol d’honneur à décoller du Rhode Island depuis le début de la pandémie. Certains de ceux qui devaient prendre l’avion en mars 2020 sont décédés depuis, et d’autres sont devenus trop fragiles pour le voyage de 17 heures.

Mary Ellen Lehman, à droite, serre la main du vétéran de la guerre de Corée Robert Shillaber, de l'US Navy, alors que son fils Stuart Shillaber l'escorte à travers l'aéroport TF de Warwick, RI, le samedi 30 octobre 2021.
Mary Ellen Lehman, à droite, serre la main du vétéran de la guerre de Corée Robert Shillaber, de l’US Navy, alors que son fils Stuart Shillaber l’escorte à travers l’aéroport TF de Warwick, RI, le samedi 30 octobre 2021.Stew Milne/Stew Milne pour le Boston Globe

Ils ont fait des ajustements pour la pandémie. Tous les anciens combattants, leurs tuteurs, les médecins et tout le personnel qui les accompagne sont vaccinés. Les bus ont été désinfectés. Les vols ont été réservés rien que pour eux.

Il y a 14 vétérans de la Seconde Guerre mondiale, dont deux de 101 ans, 24 vétérans de la guerre de Corée dans les années 80 et 90 et 22 vétérans de la guerre du Vietnam. Chacun des anciens combattants a son propre « tuteur », généralement un parent ou un ami, pour l’accompagner pendant le voyage. Samedi, 20 des gardiens étaient également des anciens combattants ou des militaires actifs, dont trois qui ont servi au Vietnam.

Le vétéran de l’Air Force Peter Barilla, 87 ans, d’East Providence, avait rejoint le service en 1952 et s’était rendu en Corée, et avait passé quatre années difficiles loin de sa famille. « Il avait le plus manqué de ne pas pouvoir rentrer chez lui », a déclaré sa femme, Sandra.

Barilla était enthousiasmé par le vol d’honneur, mais avait presque eu l’impression qu’il devait céder sa place à un autre vétéran qui avait fait la guerre, a déclaré sa femme. Sa famille l’a convaincu du contraire. Son gendre Tom Guthlein, qui avait servi dans la Garde côtière, avait accompagné son propre père, un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, lors d’un autre vol d’honneur il y a des années. « Ce fut l’une des meilleures expériences qu’il ait jamais vécues », a déclaré Guthlein.


Amanda Milkovits peut être contactée à amanda.milkovits@globe.com. Suivez-la sur Twitter @AmandaMilkovits.



[ad_2]

Laisser un commentaire