Guide pratique des brevets aux Emirats Arabes Unis : conditions de brevetabilité – Commentaire


Exigences formelles
Conditions de fond
Qu’est-ce qui n’est pas enregistrable ?
Demandes divisionnaires

Cet article est le troisième d’une série décrivant les aspects pratiques de la législation et de la procédure en matière de brevets aux Émirats arabes unis.(1) Cet article énonce notamment les conditions de forme et de fond auxquelles doivent satisfaire les demandes de brevet. Il met également en évidence ce qui n’est pas enregistrable en tant que brevet aux Émirats arabes unis et explique le fonctionnement des demandes divisionnaires.

Exigences formelles

Les exigences formelles pour une demande de brevet ou de certificat d’utilité sont les suivantes :

  • La candidature doit être appuyée par un cahier des charges précisant :
    • une explication du domaine technique;
    • une description de l’état de la technique (c’est-à-dire toute invention antérieure);
    • une explication de l’invention, compréhensible pour une personne ayant des compétences ordinaires dans le domaine (c’est-à-dire la technologie);(2)
    • un mode d’utilisation préféré ou des détails de l’application industrielle de l’invention ; et
    • une brève description des dessins (le cas échéant).
  • Si la demande est déposée par un mandataire, une procuration doit être présentée. Cela peut être déposé dans les 90 jours à compter de la date de dépôt si le représentant accepte de déposer sans procuration (certains cabinets d’avocats n’accepteront pas cela).
  • Si la demande est déposée par une personne autre que l’inventeur, un acte de cession doit être déposé. Cela peut être déposé dans les 90 jours à compter de la date de dépôt.
  • Si la demande est déposée au nom d’une société, une copie certifiée(3) de l’un des éléments suivants doit être soumis :
    • un extrait du registre du commerce ;
    • un certificat de constitution; ou
    • le mémorandum d’association de la société, montrant ou attestant la base de la constitution.

Cela peut être déposé dans les 90 jours à compter de la date de dépôt.

  • Si la demande revendique le bénéfice d’une demande de brevet déposée antérieurement, une copie certifiée conforme du document de priorité doit être présentée.(4) Cela peut être déposé dans les 90 jours à compter de la date de dépôt.

Tout document justificatif déposé en retard entraînera des frais de retard pour le traitement des documents par l’Office des brevets des EAU.

Conditions de fond

Brevets
Une invention peut être brevetée aux Émirats arabes unis si elle :

  • est nouveau (c’est-à-dire qu’il n’est pas connu du public);(5)
  • est conçu à partir d’une idée créative ou d’une amélioration créative ;
  • constitue une activité inventive ; et
  • est susceptible d’application industrielle.

La loi ne fournit pas de liste exhaustive des inventions possibles. Au lieu de cela, une liste d’inventions qui ne peuvent pas être brevetées est établie.

Certificats d’utilité
Une invention peut se voir accorder un certificat d’utilité si elle est nouvelle et susceptible d’application industrielle. Il n’est pas nécessaire qu’il satisfasse à l’exigence d’une activité inventive.

Qu’est-ce qui n’est pas enregistrable ?

La protection par brevet ne sera pas accordée à :

  • méthodes de diagnostic ou de traitement du corps humain ou animal;
  • principes, découvertes, théories scientifiques et formules mathématiques ;
  • la recherche, les variétés végétales ou les races animales et les méthodes biologiques de propagation, à l’exception des méthodes de micro-organismes et de leurs produits ;
  • plans, règles, logiciels, capacités mentales pures, jeux et méthodes de conduite des affaires ;
  • substances naturelles, à l’exception des méthodes d’isolement ou de purification; et
  • recours contre l’ordre public, les bonnes mœurs ou la charia.

Demandes divisionnaires de brevet

Les demandes couvrant plus d’une invention peuvent être divisées en deux demandes ou plus. Les demandes divisionnaires, également appelées « demandes secondaires », conserveront la date de dépôt de la demande principale.

Les demandes divisionnaires sont instruites selon les règles normales d’instruction des demandes de brevet. La poursuite réussie d’une demande d’enfant se traduira par un nouveau brevet autonome.

Les demandes divisionnaires ne peuvent excéder l’étendue de la description ou de la protection demandée dans le cadre de la demande principale respective.

Pour plus d’informations sur ce sujet, veuillez contacter Richard Gaugeler chez Bird & Bird par téléphone (+44 20 7415 6000) ou email ([email protected]). Le site Bird & Bird est accessible à l’adresse www.twobirds.com.

Notes de fin

(1) Pour les articles précédents de la série, veuillez consulter :

Pour le troisième article d’une série similaire sur le droit des brevets en Arabie saoudite, voir « Guide pratique des brevets en Arabie Saoudite : conditions de brevetabilité ».

(2) Étant donné que les spécifications doivent être claires et facilement compréhensibles, les gens choisissent souvent de garder leur invention comme secret commercial plutôt que de la divulguer dans une demande de brevet.

(3) « Certifié » signifie que le document doit être authentifié par l’organisme émetteur, comme c’est le cas pour un document prioritaire, ou légalisé par le ministère des Émirats arabes unis dans le pays où la société est constituée, comme c’est le cas pour les documents requis au dessus.

(4) Les demandes de brevet ultérieures ou supplémentaires doivent être déposées dans un délai de 12 mois pour revendiquer la priorité. S’il est déposé en vertu du Traité de coopération en matière de brevets, le délai de priorité sera de 30 mois à compter de la date de priorité la plus ancienne.

(5) Il y a un délai de grâce de 12 mois à compter de la date de la divulgation initiale, à condition que la divulgation ait été faite par l’inventeur ou un tiers qui a obtenu des informations directement ou indirectement de l’inventeur.

Laisser un commentaire