Football – Avec ou sans Mbappe, le Real peut rivaliser avec n’importe qui, dit Ancelotti

https://www.channelnewsasia.com/sport/soccer-or-without-mbappe-real-can-compete-anyone-says-ancelotti-2141116
[ad_1]

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a été discret sur l’attaquant du Paris St Germain Kylian Mbappe vendredi, au milieu des spéculations croissantes selon lesquelles l’attaquant français pourrait rejoindre le club de LaLiga avant la fermeture de la fenêtre de transfert la semaine prochaine.

Le Real a déposé une offre de 180 millions d’euros (211,48 millions de dollars) pour Mbappe après avoir fait rejeter une offre initiale de 160 millions d’euros par le PSG, a rapporté jeudi le journal français L’Equipe.

Mbappe, 22 ans, qui a rejoint le PSG depuis l’AS Monaco en 2017 dans le cadre d’un premier contrat de prêt, est depuis longtemps lié à un transfert au Real et a encore un an sur son contrat avec le PSG.

Les spéculations selon lesquelles il déménagerait se sont intensifiées après que le PSG a signé Lionel Messi de Barcelone plus tôt ce mois-ci.

« Étrange question, je ne m’y attendais pas », a plaisanté Ancelotti en réponse à une question sur la question de savoir si le Real conclurait l’accord avec Mbappe, lors d’une conférence de presse avant le voyage de samedi au Real Betis.

« C’est quelque chose que le club gère. Je comprends que c’est intéressant, mais je ne peux pas en dire plus. Mbappe est un grand joueur, c’est la vérité. Mais je me concentre sur mes joueurs. Je me répète : mon équipe est fantastique. Nous pouvons rivaliser avec n’importe quelle équipe dans le monde. »

L’Italien a également refusé de commenter le prix de Mbappe, affirmant qu’il n’était « pas intéressé par la politique du football ».

Ancelotti a ajouté qu’il n’avait pas discuté de la possibilité que le Real signe Mbappe avec aucun de son équipe actuelle.

« Avec eux, je parle de travail, de formation », a déclaré le responsable. « Nous ne parlons pas du marché. Il y a des joueurs qui voient qu’ils ne jouent pas et peuvent penser à partir, c’est leur marché individuel.

« Il y a beaucoup de compétition, mais il y a beaucoup de matchs, la Ligue des champions approche. Je vais avoir besoin de tous. »

Un vrai voyage au Betis pour son dernier match avant la pause internationale, après avoir marqué quatre points en deux matchs jusqu’à présent, après une victoire 4-1 lors de la première journée à Alaves et un match nul 3-3 avec Levante.

(Reportage d’Anita Kobylinska, édité par Pritha Sarkar)

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire