Faire du vélo le long du Canal de la Garonne


Canal de la Garonne, sentiers ombragés en pleine campagne

Après avoir pris le tout nouveau train TGV de Paris à Bordeaux (une belle expérience en soi), nous avons récupéré notre voiture de location et conduit jusqu’à notre location de maison de vacances à 40 kilomètres au sud. Le lendemain, nous nous sommes mis à déterminer comment et à qui louer des vélos. Nous savions que nous voulions rouler le long d’un des anciens canaux de navigation de la région parce que nous avions fait quelque chose de similaire le long du Canal du Midi près de Carcassone il y a environ cinq ans.

Nous avons trouvé un endroit en ligne appelé « Les Cycles du Canal », dans un petit village apparemment isolé appelé Castets et Castillon, détenu et géré par un monsieur amical et serviable nommé Alain. Pourquoi Alain aurait-il installé un magasin de vélo à cet endroit ? Car Castets et Castillon se situe au départ d’un sentier qui longe vers le sud-est le Canal de la Garonne et aboutit à Toulouse, à 200 kilomètres ! Certaines personnes en font un voyage de trois jours. Nous recherchions juste trois à quatre heures de pédalage facile.

Nous sommes passés devant l’église vieille de 400 ans (il semble parfois que chaque petite ville de France a une église vieille de 400 ans) juste au coin du magasin de vélos et nous nous sommes dirigés vers Toulouse sur le chemin. Le canal de la Garonne est l’un des nombreux construits par les ingénieurs français à l’époque, avant les trains et les bateaux à vapeur. Celui-ci a été achevé dans les années 1860, mais d’autres ont été construits dans les années 1600. Ils sont généralement d’environ 40 pieds de large et six pieds de profondeur. Chacun aurait un chemin de terre de quatre pieds de large des deux côtés où le bétail, et parfois les humains, marcheraient, tirant la cargaison du point A au point B. Souvent, les sentiers sont bordés d’arbres qui fournissent de l’ombre.

Dans les années 1970, le gouvernement français a transformé les chemins du canal de la Garonne en pistes cyclables utiles de longue distance. Ils sont revêtus d’asphalte, et alternent d’un côté ou de l’autre du canal, avec des traversées sur les ponts routiers qui le traversent, ou aux écluses ponctuelles où s’élèvent ou s’abaissent les bateaux de plaisance privés. Pour la plupart, ils sont plats, propres, ombragés et incroyablement beaux. Vous passez des champs de maïs ou de blé ou de tournesols. Vous voyez les flèches des églises des villes au loin. Et vous voyez des maisons rénovées. En fait on a tellement aimé ça qu’on a déménagé en France !

Pour ce voyage, notre objectif était Teinture, à environ 30 kilomètres. À mi-chemin de notre objectif, le sentier traversait un petit terrain de camping avec des installations et un magasin. Parce qu’il est accessible en voiture, le camping se double d’un endroit pour lancer votre bateau de plaisance dans le canal. Il existe d’autres endroits le long du chemin où vous pouvez louer un bateau à l’heure ou à la journée. En trois heures sur nos vélos, nous avons vu moins de cinq bateaux sillonner le canal.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à La Réole, une ville banale à bien des égards. Incontournable, si ce n’est les ruines de l’ancien hôtel de ville. Ici, en 1190 après JC, Richard Cœur de Lion rassembla les armées des différents ducs et partit pour la deuxième croisade. Nous nous sommes tenus juste à l’endroit où il a prononcé son discours inspirant. C’est pourquoi nous aimons la France. C’est remarquable.

Clarke et Lisa Blair aiment tellement la France qu’elles y ont déménagé ! Et maintenant bloguer sur blairsinfrance.com

Laisser un commentaire