Eugenio Suarez espère pouvoir revenir dans la formation des Mariners mardi


KANSAS CITY, Mo. – La balle de baseball a sauté de la batte d’Eugenio Suarez, par-dessus le mur dans le champ gauche et a ricoché sur un panneau publicitaire à environ 400 pieds de la plaque, manquant de peu l’une des fontaines du stade Kauffman.

Suarez a tenu le suivi dans son swing pendant un battement supplémentaire, la batte tendue dans sa main gauche alors qu’il admirait le coup de circuit. C’est une scène avec laquelle les Mariners se sont familiarisés cette saison – une explosion de Suarez en plein essor après l’autre – et une scène qu’ils ont beaucoup manquée lors de ce road trip lent.

Ce circuit particulier est survenu lors de l’entraînement au bâton d’avant-match samedi après-midi et a offert la meilleure indication à ce jour que Suarez est sur le point de revenir d’une petite fracture à l’index droit.

Suarez est éligible pour revenir de la liste des blessés mardi, lorsque les Mariners rentreront chez eux pour commencer leur dernier homestand de 10 jours de la saison.

Si cela ne tenait qu’à lui, Suarez serait absolument de retour dans la formation mardi.

Le gérant des Mariners, Scott Servais, qui s’exprimait dimanche matin, n’était pas tout à fait prêt à aller aussi loin. Mais il y a de fortes chances que Suarez revienne dans la formation en tant que frappeur désigné contre le Texas mardi.

« Nous verrons. Nous en saurons plus quand nous rentrerons chez nous et verrons comment il se sent là-bas », a déclaré Servais depuis l’abri des visiteurs au Kauffman Stadium. « Mais sur la base de ce que j’ai vu ces derniers jours et en écoutant Geno, il veut y entrer et aider de toutes les manières possibles. »

Suarez a effectué ses premières balançoires depuis la blessure – premières balançoires à plein effort – vendredi après-midi au stade Kauffman. Il a enchaîné avec une ronde complète d’entraînement au bâton dans la cage avec des coéquipiers sur le terrain samedi.

« Je sais que cela ressemble à un swing facile, mais c’est mon swing complet. C’est tout ce que j’ai », a déclaré Suarez en souriant. « Je me sens bien. »

Avec Julio Rodriguez (mal au dos) sur la liste des blessés vendredi, les Mariners pourraient désespérément utiliser le coup de poing de Suarez dans l’alignement.

Oui, a déclaré Suarez, il s’attend à jouer mardi.

« C’est le plan, » dit-il.

Suarez mène les Mariners pour les circuits (31) et RBI (84) cette saison, et ses 15 circuits depuis le 1er août sont au deuxième rang de la Ligue américaine (derrière les 18 d’Aaron Judge).

Suarez a également aligné des balles au sol au troisième but vendredi et samedi, à environ trois quarts de vitesse, mais il n’a pas encore lancé de balle de baseball. Il continue de porter une petite enveloppe autour du bout de son index droit.

Ty France, joueur de premier but étoile des Mariners, a débuté au troisième but pour un troisième match consécutif dimanche.

La France a effectué un arrêt de plongeon astucieux sur la ligne de faute sur un ballon au sol lors du match de samedi. La recrue des Royals, Bobby Witt Jr., a fini par battre le lancer de la France au premier but, mais la France se montre au moins capable de remplacer Suarez.

« J’apprécie ce qu’il fait », a déclaré Servais. «Nous sommes juste à ce point de l’année; nous avons besoin que les gars se renforcent à cause d’une blessure et il a fait un excellent travail avec ça.

Éjections précoces

Un match amical de poulet s’est transformé en une expulsion précoce pour deux lanceurs dimanche.

Robbie Ray des Mariners et Luke Weaver des Royals – anciens coéquipiers des Diamondbacks de l’Arizona – se sont engagés dans une confrontation ludique avant le premier lancer. Chacun s’est tenu devant son abri respectif et a tenu une pose figée, chapeau sur le cœur, pendant environ 10 minutes après la lecture de l’hymne national, espérant que l’autre reculerait le premier.

Les coéquipiers des deux pirogues les ont encouragés. À un moment donné, Marco Gonzales est sorti de la pirogue des M pour mettre une serviette autour des épaules de Ray et l’arroser légèrement avec de la crème solaire en aérosol.

Les équipes de tournage du stade Kauffman ont rapidement compris et mis une vidéo des deux lanceurs sur le tableau de bord principal.

Enfin, alors que les joueurs des Royals terminaient leurs échauffements sur le terrain avant le début du premier, les arbitres ont fait signe à Ray et Weaver de quitter le terrain. L’arbitre du marbre Adrian Johnson a ensuite fait plusieurs pas vers Weaver pour émettre un avertissement plus ferme, incitant Weaver à se retirer d’abord dans l’abri.

Les coéquipiers des Mariners ont applaudi Ray, le saluant avec une série de high-five alors qu’il entrait enfin dans l’abri.

Quelques minutes plus tard, le bruit courut que Ray et Weaver avaient en fait été expulsés du jeu pour avoir refusé de quitter le terrain.

C’était la première éjection de la saison pour les deux. Aucun lanceur, évidemment, ne devait jouer dimanche.



Laisser un commentaire