Entrées et sorties d’argent en Thaïlande : Connaître les règles

[ad_1]

Diverses réglementations régissent le transport d’argent liquide vers et depuis la Thaïlande, selon qu’il s’agit d’une devise étrangère ou du baht thaïlandais.

Bien que ces réglementations soient clairement définies, peu de voyageurs prennent la peine de vérifier et certains finissent par enfreindre la loi.

Si vous prévoyez une visite en Thaïlande dans un avenir proche, référez-vous à ce guide pour comprendre comment ces réglementations en matière de contrôle financier vous affectent.

argent-in-out-thailande

Les raisons du contrôle des devises

Des pays comme la Thaïlande limitent la quantité de devises que vous pouvez importer principalement pour réguler les flux financiers et prévenir les activités illicites. Voici quelques raisons pour lesquelles de telles limites sont imposées :

  1. Prévention du blanchiment d’argent : Limiter la quantité de devises pouvant être introduite dans un pays aide les autorités à suivre et à surveiller les transactions financières. Cela réduit le risque que des criminels blanchissent de l’argent obtenu grâce à des activités illégales.
  2. Contrôle du financement du terrorisme : Les contrôles monétaires contribuent à empêcher que des fonds soient utilisés pour financer des activités terroristes. En limitant les importations massives de liquidités, les gouvernements visent à perturber le flux de fonds vers les organisations terroristes.
  3. Stabilité des taux de change : Autoriser des entrées illimitées de devises étrangères peut entraîner une volatilité des taux de change, ce qui peut nuire à l’économie. Les limites de change aident à stabiliser les taux de change en régulant la quantité de devises étrangères entrant dans le pays.
  4. Protection de l’économie nationale : Limiter les importations de liquidités protège l’économie nationale des chocs extérieurs. Des entrées excessives de devises étrangères peuvent fausser les marchés locaux et conduire à des déséquilibres économiques.
  5. Application des taxes : Les contrôles des changes facilitent l’application des impôts en garantissant que les particuliers déclarent leurs actifs avec précision. Ils contribuent à prévenir l’évasion fiscale et à garantir le respect des lois fiscales.

Apporter de l’argent en Thaïlande

Selon la réglementation douanière thaïlandaise, les voyageurs peuvent apporter jusqu’à 20 000 dollars ou son équivalent dans le pays sans déclaration préalable.

Les voyageurs transportant des sommes dépassant la limite stipulée doivent se présenter aux agents des douanes à leur arrivée et remplir un formulaire de déclaration. Le non-respect constitue une infraction pénale, soulignant l’importance du respect des réglementations.

Vous pouvez accéder à des informations complètes sur la réglementation douanière en Thaïlande en visitant le Site Web du Conseil des douanes thaïlandais.

Déclarer votre argent à la frontière

Il est important de souligner que le formulaire de déclaration officielle exige de déclarer les montants supérieurs à 15 000 $. Si vous transportez des fonds dépassant ce seuil, que ce soit pour entrer ou sortir de Thaïlande, il est conseillé de consulter un garde-frontière pour vérifier le respect de la réglementation.

Vous devez fournir des détails supplémentaires et répondre aux demandes de renseignements concernant l’argent liquide que vous transportez, y compris son origine, son objectif et sa destination.

Pénalités pour violations

Ne pas déclarer l’excédent d’argent liquide à l’entrée est considéré comme une infraction pénale en Thaïlande et peut entraîner une confiscation, des amendes ou même une peine d’emprisonnement. Comprendre ce qui constitue le « cash » est crucial, car il englobe diverses formes d’instruments monétaires négociables au-delà de la monnaie physique.

Certains d’entre eux incluent :

  • Billets à ordre: Promesses écrites de payer une somme d’argent spécifiée à une partie désignée à une date spécifiée ou sur demande.
  • Billets d’échange: Ordres écrits enjoignant à une partie de payer une somme d’argent spécifiée à une autre partie, immédiatement ou à une date ultérieure.
  • Traites bancaires : Également appelés chèques de banque ou chèques de banque, ce sont des chèques tirés par une banque sur ses fonds propres et signés par l’un de ses dirigeants.
  • Ordres financiers: Ordre de paiement d’un montant d’argent prédéfini, généralement émis et payable dans un bureau de poste ou une banque.
  • Chèques : Ordres écrits d’un titulaire de compte à sa banque, ordonnant à la banque de payer une somme d’argent spécifiée à un destinataire désigné.
  • Les chèques de voyage: Chèques pré-imprimés à montant fixe conçus pour permettre à celui qui les signe d’effectuer des paiements à un tiers sur demande.

Ces formes d’instruments monétaires négociables sont considérées comme des « espèces » car elles peuvent facilement être converties en monnaie physique ou déposées sur des comptes bancaires, ce qui les rend susceptibles d’être utilisées à mauvais escient ou d’exercer des activités illicites si elles ne sont pas correctement réglementées. Ils sont donc soumis aux mêmes réglementations et déclarations monétaires que la monnaie physique lors du franchissement des frontières internationales.

Retirer de l’argent de Thaïlande

Les réglementations relatives aux devises sortantes diffèrent selon que vous transportez des devises étrangères ou du baht thaïlandais. Bien que jusqu’à 20 000 $ (USD) en devises étrangères soient autorisés, des restrictions s’appliquent lors du transport du baht thaïlandais.

Si vous quittez la Thaïlande avec la monnaie thaïlandaise, vous êtes limité à 50 000 THB, soit à peu près l’équivalent de 1 500 USD. Cependant, si vous voyagez dans des pays voisins comme le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Malaisie, le Vietnam ou la province chinoise du Yunnan, les réglementations sont légèrement assouplies. Dans de tels cas, vous êtes autorisé à emporter jusqu’à 2 000 000 THB. Néanmoins, si vous comptez transporter plus de 450 000 THB vers ces destinations, vous devez le déclarer aux autorités douanières thaïlandaises.

NB : les exigences en matière de formalités supplémentaires à l’arrivée à destination peuvent varier en fonction de votre itinéraire de voyage. Par exemple, si vous quittez la Thaïlande et voyagez vers l’Europe pour un montant supérieur à environ 10 000 €, vous devrez probablement remplir une autre déclaration une fois arrivé à votre destination européenne. Cependant, le processus spécifique peut différer d’un pays à l’autre. Il est essentiel de vous familiariser avec toutes les lois et réglementations pertinentes avant de vous lancer dans votre voyage pour garantir leur conformité.

Échanger des devises et éviter les frais

Transporter trop d’argent liquide est inutile et fastidieux. Non seulement c’est gênant, mais cela peut aussi présenter des risques pour la sécurité. Bien que la plupart des visites en Thaïlande se déroulent sans problème, trimballer une liasse d’argent peut faire de vous une cible pour les voleurs, surtout si vous êtes en décalage horaire après votre vol ou si vous êtes distrait par des visites touristiques. Opter pour des distributeurs automatiques pour retirer de l’argent selon vos besoins pendant votre voyage peut contribuer à atténuer le stress inutile.

De plus, compter sur des espèces pour vos dépenses peut entraîner des problèmes de taux de change à votre arrivée en Thaïlande. Souvent, les bureaux de change les plus pratiques, comme ceux des aéroports ou des hôtels, proposent des tarifs défavorables. Cela vous laisse face à un dilemme : soit passer un temps précieux pendant vos vacances à chercher de meilleurs taux, soit vous contenter d’un change de devises hors de prix dans un endroit pratique.

Ma solution recommandée est la suivante :

Si vous ou un ami/partenaire avez un compte bancaire thaïlandais, en utilisant Wise, vous pouvez transférer des fonds de votre compte bancaire d’origine vers le compte bancaire thaïlandais et obtenir le même taux de change que celui que les banques utilisent entre elles.

En procédant de cette façon, vous bénéficierez toujours du meilleur taux de change disponible pour tout échange de devises, avec seulement de petits frais initiaux pour le transfert. Une fois vos fonds convertis en baht thaïlandais, vous pouvez facilement les retirer aux distributeurs automatiques à tout moment, en contournant les frais facturés pour le retrait avec une carte bancaire étrangère et en évitant les frais de majoration facturés par les bureaux de change.

+ Découvrez Wise ici

Pour les expatriés résidant en Thaïlande, ou pour les voyageurs fréquents, vous pouvez ouvrir un compte multidevises Wise. Ce compte vous permet de conserver vos fonds dans plusieurs devises simultanément, offrant ainsi un aperçu complet du solde de votre compte. Avec ce compte, vous pouvez facilement déplacer vos fonds entre les devises chaque fois que nécessaire, vous assurant ainsi de toujours recevoir le meilleur taux de change sans frais cachés.

Résumé des points clés à retenir

Voici une liste à puces de tous les points importants que nous avons abordés dans cet article :

  • Les contrôles monétaires servent à divers objectifs, notamment la prévention du blanchiment d’argent, du financement du terrorisme et le maintien de la stabilité des taux de change.
  • Les voyageurs en Thaïlande peuvent apporter jusqu’à 20 000 $ ou son équivalent sans déclaration préalable, mais le dépassement de cette limite nécessite une déclaration aux agents des douanes.
  • Les déclarations d’espèces dépassant 15 000 $ sont obligatoires, ce qui souligne l’importance de comprendre les réglementations et de demander conseil aux gardes-frontières si nécessaire.
  • Le fait de ne pas déclarer un excédent d’argent liquide constitue une infraction pénale en Thaïlande et peut entraîner de lourdes sanctions, notamment la confiscation.
  • Le terme « espèces » englobe divers instruments monétaires négociables, notamment les billets à ordre, les lettres de change et les chèques de voyage.
  • Les restrictions sur les devises sortantes diffèrent en fonction de la devise étrangère ou du baht thaïlandais, avec des tolérances pour certains pays limitrophes.
  • Le transport excessif d’espèces est fastidieux et risqué, ce qui incite à utiliser des distributeurs automatiques pour les retraits à la demande et à éviter des taux de change défavorables à des endroits pratiques.
  • Avoir accès à un compte bancaire thaïlandais et effectuer des virements via Wise est le meilleur moyen d’éviter les frais.

Dernière mise à jour le

[ad_2]

Laisser un commentaire