Emirats Arabes Unis : ce bâtiment redéfinit l’architecture durable


Alors que la durabilité devient un véritable enjeu de l’agenda architectural, ce projet qui fait de la neutralité carbone une priorité fait partie des bâtiments qui conjuguent esthétique et éthique environnementale.

Le nouveau siège de BEEAH à Charjah met à profit son engagement envers la avenir durable et ville intelligente. Inaugurée le 30 mars aux Emirats Arabes Unis, cette réalisation architecturale est devenue une référence en matière de conception de lieux de travail durables, même dans des contextes climatiques extrêmes.

Un bâtiment autonome en énergie

L’architecte irako-britannique en charge du projetZaha Hadid, a mis en place un complexe zéro émission alimenté par un vaste champ photovoltaïque. Cela rend le bâtiment autonome en énergie tout au long de l’année, ce qui est tout un exploit étant donné les températures extrêmement élevées et le besoin de climatisation. L’utilisation des dernières technologies a également permis au bâtiment d’atteindre le Norme LEED Platinecertifié en le développement durable. Les matériaux utilisés dans la structure sont principalement issus de matériaux recyclés.


Un design futuriste typique

En plus d’incarner les valeurs de durabilité, le projet architectural de plus de 2 700 mètres carrés s’intègre parfaitement dans le design futuriste du Emirats Arabes Unis. Situé au milieu des dunes du désert d’Al Sajaa, le projet s’est inspiré à la fois de son environnement et de la style moderne que le pays incarne. Légèrement incurvées, ses toitures semblent plier au vent comme du sable.



Laisser un commentaire