Emirates et l’Office du tourisme sud-africain signent un accord pour stimuler le tourisme


DUBAÏ : Emirates, la plus grande compagnie aérienne internationale au monde, a signé un protocole d’accord avec l’Office du tourisme sud-africain pour promouvoir le tourisme et stimuler les arrivées de visiteurs et le trafic entrant vers l’Afrique du Sud à partir des marchés clés du réseau Emirates.

Le protocole d’accord a été signé en marge de l’Arabian Travel Market (ATM) 2022 par Badr Abbas, vice-président senior des opérations commerciales d’Emirates pour l’Afrique, et Themba Khumalo, directeur général par intérim de l’Office du tourisme d’Afrique du Sud, en présence d’Adnan Kazim, directeur commercial d’Emirates ; Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine du Tourisme ; Consul général David Magabe ; membres de l’Office sud-africain du tourisme; et une délégation gouvernementale de haut niveau du consulat sud-africain à Dubaï.

Adnan Kazim, directeur commercial d’Emirates, a déclaré : « Depuis plus de 25 ans, nous investissons et développons nos opérations en Afrique du Sud. Nous travaillons dur pour rétablir nos services aux niveaux d’avant la pandémie afin de générer davantage d’opportunités. permettant aux voyageurs du monde entier de découvrir les expériences naturelles uniques, la cuisine de renommée mondiale et la culture locale de l’Afrique du Sud. Emirates est bien placé pour soutenir la reprise du secteur du tourisme en Afrique du Sud et contribuer à rehausser le profil de la destination, en offrant des liaisons pratiques de plus de 130 destinations, et offrant encore plus de liens aux voyageurs qui souhaitent explorer au-delà de nos trois passerelles sud-africaines grâce à nos quatre partenaires aériens. »

Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine du Tourisme, a salué la signature de ce protocole d’accord, citant les avantages qu’il apportera pour les voyages entre l’Afrique du Sud et le Moyen-Orient. « Nous voulons continuer à assurer la facilité d’accès en Afrique du Sud pour les voyageurs du Moyen-Orient et cette collaboration nous aidera à intensifier nos efforts commerciaux en termes d’emballage de la destination. Nous sommes impatients d’accueillir davantage de voyageurs du Moyen-Orient, de découvrir les différents des produits et des expériences de qualité garantie qui répondent à ce marché, y compris des établissements d’hébergement et des activités adaptés aux familles, une offre variée de cuisine, ainsi que la faune et le safari », a-t-elle ajouté.

Themba Khumalo, directeur général par intérim de l’Office du tourisme d’Afrique du Sud, a déclaré : « Le Moyen-Orient est un marché essentiel pour l’Afrique du Sud, ce partenariat sera donc très utile pour assurer la facilité d’accès vers et depuis l’Afrique du Sud pour les voyageurs de cette région. Cela augmentera le transport aérien direct, faisant de la place pour plus de voyageurs, et à mesure que notre secteur du tourisme se redresse, nous sommes impatients d’accueillir davantage de visiteurs du Moyen-Orient. »

Visant à soutenir les efforts de relance du tourisme en Afrique du Sud, le protocole d’accord explorera les opportunités de promouvoir l’Afrique du Sud et encouragera les voyageurs à découvrir l’abondance d’attractions que le pays a à offrir à travers son réseau de plus de 130 destinations.

L’Office du tourisme d’Afrique du Sud travaillera également en étroite collaboration avec la compagnie aérienne pour aider les partenaires commerciaux et les voyagistes du réseau Emirates à développer et à promouvoir des itinéraires, à introduire des forfaits spéciaux et des cadeaux promotionnels, à encourager les incitations, entre autres initiatives de marketing.

Les deux parties exploreront également les opportunités de collaboration sur des campagnes de publicité et de marketing conjointes, ainsi que sur des programmes de familiarisation avec l’Afrique du Sud pour les représentants de l’industrie du voyage et des médias, entre autres initiatives. Emirates soutiendra également le transport des supports marketing de South African Tourism vers certaines destinations de son réseau.

Laisser un commentaire