Dubaï lève l’interdiction des vols en provenance du Kenya et de la Tanzanie

[ad_1]

Par Bonface Otieno

Les voyageurs du Kenya et de Tanzanie seront autorisés à entrer à Dubaï à partir de samedi après que les Émirats arabes unis (EAU) ont levé l’interdiction qu’ils avaient imposée sur tous les vols de passagers entrants et en transit depuis l’année dernière.

Jeudi, le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile du Kenya (KCAA), Gilbert Kibe, a déclaré au Quotidien d’affaires que l’embargo sur le Kenya a été levé mercredi soir, offrant un soulagement majeur à des centaines de voyageurs entre les deux destinations.

Lire : RwandAir reprend ses vols passagers vers Dubaï

Les Émirats arabes unis ont interdit l’entrée des vols en provenance du Kenya le 20 décembre 2021, après avoir établi que les voyageurs en provenance de Nairobi étaient testés positifs pour Covid-19 à leur arrivée dans le pays du Moyen-Orient malgré la présentation de résultats de test négatifs.

Cependant, l’interdiction n’a pas affecté les vols de fret par des transporteurs comme Kenya Airways (KQ) et Emirates Airlines.

« Les Émirats arabes unis ont levé une suspension qu’ils avaient imposée aux vols kenyans », a déclaré jeudi M. Kibe sans donner plus de détails.

Publicité

Le gouvernement des Émirats arabes unis a également annoncé la reprise de l’entrée des passagers en provenance d’Éthiopie, du Nigéria, du Congo, d’Afrique du Sud, du Botswana, d’Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie et du Zimbabwe à partir du 29 janvier.

Cependant, les passagers en provenance d’Ouganda, du Ghana et du Rwanda seront soumis à des conditions d’entrée strictes à Dubaï.

Les passagers des trois pays devront présenter des certificats de test PCR Covid-19 négatifs avec des codes QR pour les tests effectués dans un établissement agréé au plus tard 48 heures avant le départ et à l’aéroport dans les six heures avant le vol. Ils sont également tenus d’effectuer un test PCR à leur arrivée.

Lire : Le Kenya lève l’interdiction des vols en provenance de Dubaï

Dubaï ouvre ses frontières au Kenya quelques jours après que Nairobi a levé une interdiction de représailles sur tous les vols de passagers entrants et en transit en provenance de la nation du Moyen-Orient qu’elle avait imposée il y a deux semaines.

M. Kibe a déclaré que le faux programme de tests Covid-19 impliquait un racket de centres de tests médicaux privés qui étaient de connivence avec les voyageurs pour émettre des résultats PCR négatifs pour faciliter leur voyage.

Le ministère de la Santé a lancé des enquêtes pour traduire en justice les responsables de la santé impliqués dans l’affaire de mauvaise qualité qui a coûté au Kenya des millions de shillings en revenus de passagers perdus.

[ad_2]

Laisser un commentaire