Dp World Tour, le premier événement en Afrique du Sud


Dp World Tour, le premier événement en Afrique du Sud

Le Dp World Tour, nouveau circuit de golf qui remplace l’European Tour, débute en Afrique du Sud avec l’Open de Johannesburg. A Johannesburg, du 25 au 28 novembre, quatre Azzurri seront en lice : Renato Paratore, Lorenzo Gagli, Matteo Manassero et Lorenzo Scalise.

La saison Dp World Tour 2022 s’ouvre sur le parcours Randpark Gc. A gagner, pour les trois meilleurs classés (pas encore qualifiés), le pass pour disputer la 150e édition de The Open (14-17 juillet en Ecosse), la plus ancienne major du golf masculin.

Immédiatement une belle opportunité pour les Italiens sur le terrain.

Dp World Tour, protagonistes

Le Paratore, après une année mouvementée sur l’European Tour (avec deux Top 10 et quatre autres proches), est certainement le plus attendu.

Avec lui aussi Manassero, protagoniste d’une saison croissante sur le Challenge Tour qui lui a permis d’entrer dans le top 45 du deuxième circuit européen et de disputer récemment la Grande Finale à Majorque, en Espagne. Les outsiders sont tous du côté de certains des nombreux Sud-Africains sur le terrain comme, entre autres, Dylan Frittelli (une réalité du Pga Tour où il a également remporté un titre), Dean Burmester Justin Harding, Daniel Van Tonder, Brandon Stone, George Coetzee et Wilco Nienaber (deuxième en 2020).

En revanche, il manquera le Danois Joachim Brandt Hansen, qui a battu il y a deux semaines aux Emirats Arabes Unis le Dubai Championship (avant-dernier tournoi de l’European Tour 2021), et au sprint, l’Apulien Francesco Laporta.

Une nouvelle carrière de coach mental, aux côtés de certains des meilleurs golfeurs du monde pour les entraîner vers le succès et les accompagner dans les moments difficiles. C’est ce que semble avoir entrepris Michael Phelps, l’athlète le plus décoré de l’histoire des JO (au nom également de l’amitié).

Grand passionné de golf, beaucoup le définissent désormais comme « l’arme secrète » des totems verts comme Jon Rahm, numéro un au classement mondial, et Jordan Spieth, le Texan qui, après une longue période de crise, revient en 2021 pour étonner.

« C’est un bon gars, il a traversé beaucoup de choses en tant que sportif et c’est le plus grand olympien de tous les temps avec beaucoup de tours dans son sac. Je ne vais pas révéler ce que je lui ai demandé mais je peux dire qu’il a aidé moi beaucoup dans la dernière période.

» Ce sont les révélations de l’Espagnol Rahm. Pour le nageur légendaire, surnommé ‘le requin de Baltimore’, des mots importants sont également venus de Spieth, aujourd’hui 12/o au classement mondial. « L’aspect mental est quelque chose sur lequel j’ai travaillé un beaucoup avec lui ces derniers temps.

J’ai vraiment de la chance de l’avoir autour de moi. C’est d’ailleurs un grand amateur de golf et l’avoir de plus en plus dans notre monde est une valeur ajoutée. » C’est l’avis de Spieth qui a disputé hier, aux côtés de Phelps, le Pro-Am du BMW Championship, la deuxième les Play-Offs du Pga Tour qui débutent aujourd’hui à Owing Mills (USA), Maryland.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *