‘Double Happy’: le vélo tandem rapproche le cycliste de Whangārei des nationaux

[ad_1]

Le cycliste malvoyant Kyren Andrew est vraiment ravi d’avoir enfin son propre vélo tandem, nommé « Double Happy », et apprécie la façon dont la communauté l’a aidé à collecter des fonds pour cela. Vidéo / Avina Vidyadharan

Double Happy a fait son voyage inaugural à Whangārei, et merci à la communauté d’avoir rendu cela possible.

Kyren Andrew est « extatique » après avoir conduit son propre vélo tandem pour la première fois jeudi, et son pilote pilote Kurt Coetzee est également ravi de rouler avec son chauffeur.

La mère de Kyren, Raewyn Andrew, dit qu’avoir son propre vélo signifie qu’il pourra continuer à faire du vélo avec plus de détermination.

Le joueur de 16 ans a débuté dans le club de cyclisme l’année dernière et a remporté le bronze aux paracyclistes nationaux 2021 à Rotorua sur un vélo prêté.

Sa détermination à continuer à faire du vélo a donné naissance à l’idée d’acheter son propre vélo tandem.

Raewyn a déclaré que s’il voulait continuer à faire du vélo, il avait besoin de son propre vélo.

Grâce à une petite page, des dons privés et en plaidant leur cause auprès de la collecte de fonds caritative du syndicat Unity, la famille a collecté plus de 11 000 $ en quatre mois pour obtenir le vélo, ainsi qu’un nouveau casque.

« [Having his own bike] le fera se sentir inclus dans un sport auquel il n’a pas pu participer auparavant.

« Il se sent bien quand il participe à quelque chose et réalise quelque chose. »

Pour la formation de Kyren, Raewyn prévoyait initialement de faire des voyages à Hamilton ou son pilote / entraîneur Kurt Coetzee viendrait à Whangārei pour rouler avec lui. Par coïncidence, Coetzee a eu un retour à Whangārei peu de temps après leur introduction.

Ce qui a commencé comme un arrangement longue distance s’est transformé en séances d’entraînement régulières à vélo au cours des quatre derniers mois.

Coetzee a déclaré que Kyren était très motivé et que sa charge d’entraînement allait augmenter maintenant.

« Il n’a jamais eu de vélo à lui, donc cela a imposé beaucoup de restrictions sur le moment où nous pouvions rouler et où nous pouvions rouler.

« Avoir son propre vélo signifie maintenant que nous pouvons rouler à tout moment qui nous convient à tous les deux et ne pas avoir à demander à quelqu’un d’autre. »

L’objectif à court terme du duo est de « au moins monter sur le podium » aux championnats nationaux en avril de cette année, et de « gagner, espérons-le ».

« À long terme, son objectif est d’aller aux Jeux paralympiques. Il est encore trop tôt pour cela, mais il a de grands rêves.

Le pilote/entraîneur Kurt Coetzee, Kyren Andrew et le mentor Kerry Reyburn avec le nouveau vélo "Doublement heureux".  Photo / Avina Vidyadharan
Le pilote/entraîneur Kurt Coetzee, Kyren Andrew et le mentor Kerry Reyburn avec le nouveau vélo « Double Happy ». Photo / Avina Vidyadharan

Kyren a dit qu’il était « excité » et qu’il s’entraînait pour participer aux championnats nationaux.

« Les niveaux d’excitation sont assez élevés, mais nerveux? Je ne me sens pas très nerveux, peut-être un peu. »

Kyren roule essentiellement avec Coetzee mais est constamment guidé par son mentor et bénévole à Northland Parafed, Kerry Reyburn.

Reyburn a déclaré que Kyren avait parcouru un long chemin en seulement un an et qu’il lui restait encore beaucoup de chemin à parcourir.

« Quand nous avons commencé, il roulait à peine cinq minutes puis se reposait, mais maintenant il passe jusqu’à une heure avec l’entraîneur et aussi [training] à la maison.

« Maintenant qu’il a un bon vélo, on roulait sur les routes où il pouvait entendre le trafic ou jusqu’au rivage… et les différentes odeurs. C’est vraiment cool. »

[ad_2]

Laisser un commentaire