Directives relatives aux voyages en Allemagne : les Indiens peuvent désormais voyager en Allemagne ; voici tous les détails


Les Indiens peuvent désormais voyager en Allemagne ;  voici tous les détails

Le gouvernement allemand, dans une dernière mesure, a levé toutes les restrictions de voyage pour ceux qui voyagent depuis l’Inde. Selon les rapports, les voyages en Allemagne seront à nouveau autorisés depuis l’Inde ; les déplacements seraient autorisés à toutes fins utiles. Cependant, les voyageurs devront respecter certaines règles ; ils devront toujours fournir une preuve de vaccination, ou un résultat de test négatif, ou une preuve de rétablissement de COVID-19.

Les rapports indiquent que tous les voyageurs indiens, âgés de 12 ans et plus, devront prouver qu’ils sont soit entièrement vaccinés, soit qu’ils ont été testés négatifs, ou qu’ils se sont complètement rétablis du COVID avant leur départ et avant d’entrer en Allemagne. Ceux qui ont reçu à la fois les doses de vaccin COVID-19 mentionnées ou répertoriées sur le site Web de
l’Institut Paul Ehrlich, sera considéré comme complètement vacciné. Notez également qu’une période d’au moins 14 jours doit s’être écoulée depuis la réception de la dernière dose de vaccin.

Il semblerait que les certificats de vaccination des voyageurs qui ont été vaccinés avec Covishied en Inde doivent contenir la date de naissance ou le numéro de passeport. La référence au numéro Aadhar ne sera pas suffisante.

Les Indiens peuvent désormais voyager en Allemagne ;  voici tous les détails

Cependant, les personnes vaccinées avec tout autre vaccin ou Covaxin, qui n’a pas été reconnu par
l’Institut Paul Ehrlich, devra porter un rapport de test PCR négatif, qui ne date pas de plus de 72 heures à l’entrée en Allemagne. Tout voyageur entrant en Allemagne par avion, qu’il ait ou non passé du temps dans une zone à haut risque, devra fournir un résultat de test négatif, ou un certificat de récupération, ou un certificat de vaccination à la compagnie aérienne.

De plus, les voyageurs vaccinés ne doivent pas non plus présenter de symptômes pertinents.

De même, ceux qui ne sont ni complètement vaccinés ni complètement rétablis, doivent continuer à présenter un test COVID négatif avant le départ. Les tests rapides d’antigène et PCR sont acceptés.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *