Des ministres et des représentants du gouvernement louent le rôle de premier plan du Fonds d’Abou Dhabi pour le développement dans la promotion du développement durable à l’occasion du jubilé d’or du Fonds


À l’occasion du 50e anniversaire du Fonds d’Abou Dhabi pour le développement (ADFD), les ministres et autres responsables gouvernementaux ont noté que les Émirats arabes unis avaient efficacement contribué à soutenir la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans les pays en développement. Dans ce contexte, ils ont souligné le rôle crucial de l’ADFD dans l’établissement des Émirats arabes unis comme le plus grand donateur mondial d’aide au développement par rapport au revenu national en finançant une multitude d’initiatives et de projets pionniers à travers le monde.

Les responsables ont attribué les réalisations historiques du Fonds au cours des cinq dernières décennies à la sagesse et à la vision tournée vers l’avenir du père fondateur des Émirats arabes unis, feu Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, au soutien du président des Émirats arabes unis Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et Son Altesse le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis et souverain de Dubaï, et le suivi continu de Son Altesse le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des Forces armées des Émirats arabes unis.

Ils ont souligné que grâce au soutien des sages dirigeants des Émirats arabes unis, l’ADFD est devenu l’une des institutions de développement les plus importantes au monde et un contributeur clé à la construction des économies des pays en développement et au renforcement des partenariats économiques des Émirats arabes unis dans le monde.

Grâce à ses activités de développement et d’investissement, le Fonds a financé des milliers de projets stratégiques qui ont conduit à une croissance socio-économique durable dans 97 pays à travers le monde, tandis que le volume de ses fonds de développement et investissements a doublé pour atteindre environ 150 milliards d’AED.

Conduire le développement durable dans tous les secteurs

Félicitant l’ADFD pour son 50e anniversaire, Son Excellence Ahmed Juma Al Zaabi, ministre des Affaires du Conseil suprême fédéral, a déclaré : « Le jubilé d’or du Fonds coïncide avec les célébrations du 50e anniversaire de la création des Émirats arabes unis par Cheikh Zayed et ses frères, le fondateurs de l’Union. Son Altesse le cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan poursuit la voie tracée par les dirigeants pour notre nation, qui a permis au pays d’obtenir des résultats exceptionnels dans tous les secteurs vitaux et de renforcer sa prestigieuse position mondiale.

Il a ajouté : « Sous la direction de Son Altesse Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, vice-Premier ministre, ministre des Affaires présidentielles et président du conseil d’administration de l’ADFD, le Fonds a contribué à transmettre le message de solidarité des Émirats arabes unis au monde. Il a fait de grands progrès en soutenant les économies des pays en développement en finançant et en investissant dans des projets de développement pionniers. »

Son Excellence Ahmed Juma Al Zaabi a noté que les Émirats arabes unis suivent les directives de leur sage direction pour aider à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) dans tous les pays frères et amis, ce qui contribue à améliorer la vie des gens et à consolider la position de la nation parmi les principaux donateurs de aide internationale au développement.

Ambassadrice de la coopération internationale

Son Excellence Reem bint Ebrahim Al Hashimy, ministre d’État à la Coopération internationale, a déclaré : « Depuis sa création, l’ADFD est l’une des principales institutions mondiales dans la conduite d’un développement durable global dans les pays en développement, l’un des piliers les plus importants de la politique étrangère des Émirats arabes unis. relations et l’ambassadeur de la nation pour la coopération internationale. Tout au long des cinq décennies de son existence, le Fonds a mené son travail avec la plus grande efficacité et responsabilité, et a souligné le rôle effectif des Émirats arabes unis sur la scène internationale. »

Elle a ajouté : « Les projets et programmes de l’ADFD ont également contribué à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement jusqu’en 2015. Le Fonds continue de soutenir les ODD et l’Agenda 2030 pour le développement durable, en plus des projets mis en œuvre en collaboration avec les gouvernements des pays bénéficiaires, et en partenariat avec les institutions et fonds locaux, régionaux et mondiaux concernés par le financement du développement international.

Son Excellence Reem bint Ebrahim Al Hashimy a souligné que l’ADFD a adopté une stratégie d’investissement diversifiée qui a joué un rôle important dans la dynamisation de l’économie des Émirats arabes unis et de plusieurs pays en développement.

Promouvoir le développement économique

Son Excellence Suhail bin Mohammed Al Mazrouei, ministre de l’Énergie et des Infrastructures, a déclaré : « L’ADFD stimule le développement économique aux niveaux local et mondial en finançant des projets et en encourageant les partenariats d’investissement. Le Fonds contribue également à la mise en œuvre de la politique d’Abou Dhabi et des Émirats arabes unis au sens large consistant à soutenir les plans de développement dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie, de l’éducation et de la santé en coopération avec des institutions internationales. En outre, il joue un rôle clé dans le renforcement de l’économie nationale en promouvant l’utilisation de produits fabriqués localement dans ses projets par le biais de l’Abu Dhabi Exports Office (ADEX). »

Il a exprimé l’espoir que l’ADFD continuera à fournir de l’aide au cours des 50 prochaines années et à soutenir la politique d’aide au développement poursuivie par le sage leadership des Émirats arabes unis à travers ses stratégies innovantes.

Relever le défi du changement climatique

Son Excellence le Dr Abdullah Belhaif Al Nuaimi, ministre du Changement climatique et de l’Environnement, a déclaré : « Depuis cinq décennies, l’ADFD fait partie intégrante du parcours des Émirats arabes unis pour stimuler le développement mondial. Elle est devenue un soutien essentiel du financement et de la mise en œuvre de projets visant à améliorer le niveau de vie dans les pays en développement. Le Fonds participe activement aux efforts des Émirats arabes unis pour faire face au défi du changement climatique en promouvant le déploiement de solutions d’énergie renouvelable dans les pays en développement.

Un moteur et un catalyseur de l’économie nationale

Son Excellence Dr Sultan bin Ahmed Al Jaber, ministre de l’Industrie et des Technologies de pointe, a déclaré : « Les réalisations pionnières de l’ADFD sur cinq décennies démontrent clairement la sagesse et la clairvoyance de Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan. En tant qu’entité nationale historique, l’ADFD a continuellement soutenu le développement durable à travers le monde.

« Le développement durable a été au cœur des politiques des Émirats arabes unis et de leur exemple unique d’engagement envers les objectifs de développement durable. L’ADFD a dirigé d’importantes initiatives de développement qui ont contribué à faire progresser la croissance économique dans les pays en développement et à atteindre leurs objectifs de développement, ce qui a permis aux Émirats arabes unis de devenir un leader mondial en tant que fournisseur d’aide au développement et humanitaire.

«Aujourd’hui, le Fonds joue un rôle central en tant que moteur et catalyseur de l’économie nationale et de soutien des industries locales à travers ses programmes et initiatives visant à financer les exportations des Émirats arabes unis, à renforcer leur compétitivité et à multiplier leur contribution au PIB du pays. Avec le lancement de la nouvelle stratégie du ministère de l’Industrie et des Technologies de pointe, les Émirats arabes unis sont en passe de devenir une plaque tournante régionale et mondiale des industries de pointe, tout en réalisant les objectifs de développement du pays au cours des cinquante prochaines années et au-delà », a-t-il ajouté.

Améliorer la qualité de vie

Son Excellence Dr Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, ministre d’État au Commerce extérieur, a déclaré : « Pendant cinq décennies, l’ADFD a soutenu la vision des Émirats arabes unis et de ses sages dirigeants pour aider les pays en développement à parvenir à un développement durable, à améliorer la qualité de vie, à augmenter les revenus, et favoriser le progrès et la prospérité. Le Fonds a orienté ses financements et ses investissements vers les secteurs des infrastructures, de l’éducation, de la santé, du logement, de l’énergie et des transports dans les pays bénéficiaires. Ses projets ont eu un impact significatif sur le développement économique de 97 nations à travers le monde.

Il a ajouté : « L’ADFD a également contribué à renforcer les partenariats commerciaux et économiques tout en élargissant la portée des entreprises locales et en leur permettant de pénétrer de nouveaux marchés en fournissant des produits et services financiers uniques, et en facilitant l’accès à de solides opportunités d’exportation pour les investisseurs étrangers afin d’augmenter le volume. du commerce extérieur. Cela a renforcé le positionnement des produits des EAU dans divers pays conformément à la politique de diversification économique du pays.

Il a noté que le Fonds a également été un moteur clé de l’économie nationale, améliorant ses performances, augmentant sa compétitivité et faisant progresser sa diversification.

Consolider la position des EAU sur la scène mondiale

Son Excellence Ahmed bin Ali Al Sayegh, ministre d’État, a déclaré que l’ADFD a joué un rôle central en aidant les pays en développement à atteindre une croissance socio-économique durable en établissant des partenariats productifs.

Il a ajouté: « Le succès du Fonds dans l’amélioration du niveau de vie et le développement mondial a consolidé la position des Émirats arabes unis en tant qu’acteur majeur au sein de la communauté internationale de l’aide. Nous sommes convaincus que l’importance de l’ADFD continuera de croître à mesure que notre pays progresse régulièrement vers son objectif stratégique de faire progresser le développement inclusif et durable dans le monde.

Renforcer le rôle du secteur privé

Son Excellence Mohamed Helal Al Mheiri, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie d’Abou Dhabi (Chambre d’Abou Dhabi), a déclaré : « L’ADFD est un fervent partisan de la politique des Émirats arabes unis visant à promouvoir la croissance socio-économique dans les pays en développement. Le Fonds a déployé de nombreuses initiatives pionnières et financé des projets qui ont contribué au développement durable aux niveaux local, régional et mondial.

Il a félicité l’ADFD pour le lancement d’ADEX, une entité économique pionnière qui a réalisé un saut qualitatif dans la promotion de la diversification économique des Émirats arabes unis, en réduisant la dépendance au pétrole comme source de revenus, en améliorant la compétitivité des exportations nationales sur les marchés étrangers et en consolidant la position du pays sur le carte du commerce mondial.

La Chambre d’Abu Dhabi a été la première à signer un accord de coopération avec ADEX, visant à aider les entreprises nationales à développer leurs activités d’exportation.

Soutenir la politique de diversification économique

Soutenir l’économie nationale et renforcer sa compétitivité est un objectif stratégique de l’ADFD dans le cadre de la politique de diversification économique des Emirats Arabes Unis, l’un des piliers du modèle économique pionnier du pays. Au cours des dernières années, le Fonds a déployé des initiatives et développé de nouveaux outils pour stimuler la croissance de l’économie nationale en renforçant le rôle du secteur privé en tant que partenaire stratégique efficace dans le processus de développement. L’un des principaux outils est d’élargir le champ d’action des entreprises nationales en leur permettant de développer et de mettre en œuvre des projets dans les pays bénéficiant du financement de l’ADFD. Le Fonds tire également parti de ses partenariats et de ses initiatives pour renforcer la position de ces entreprises et créer des opportunités d’investissement pour elles dans le monde entier.

Faire progresser la transition énergétique mondiale

Son Excellence Francesco La Camera, directeur général de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), a déclaré : « L’ADFD a joué un rôle central dans l’obtention de résultats socio-économiques positifs qui soutiennent le développement durable. Dans le cadre de la Facilité de projets IRENA/ADFD, le Fonds a alloué 350 millions de dollars américains à des projets qui fournissent une énergie propre à plus de quatre millions de personnes dans 26 pays. Chaque projet a eu un impact significatif sur la vie des personnes et des communautés.

Il a ajouté : « En tant que plaque tournante mondiale pour le financement des énergies renouvelables, les Émirats arabes unis cherchent à diriger la transition énergétique mondiale et à orienter les capitaux vers la mise en place d’un système énergétique à faible émission de carbone. Ces ambitions soutiennent la mission de l’IRENA d’accélérer la transition énergétique vers la mise en œuvre des ODD au cours de cette décennie et la réalisation des objectifs climatiques d’ici le milieu de ce siècle. La synergie entre nos deux institutions sert de modèle pour une future coopération visant à apporter un soutien solide aux pays qui en ont le plus besoin. »

Solutions d’énergies renouvelables

En coopération avec l’IRENA, le Fonds a lancé la Facilité de projet ADFD/IRENA de 350 millions de dollars américains pour soutenir les projets d’énergie renouvelable conformément à la politique des Émirats arabes unis visant à promouvoir le déploiement d’énergies propres et à accélérer la transition vers les énergies renouvelables au niveau mondial. L’initiative a obtenu des résultats significatifs et à grande échelle, et a permis aux pays en développement d’utiliser des énergies renouvelables, ce qui a permis de réduire les émissions nocives de gaz à effet de serre qui sont parmi les principales causes du changement climatique. En outre, le Fonds a contribué au financement d’initiatives visant à soutenir des projets d’énergie propre d’une valeur totale de 100 millions de dollars américains dans 27 pays du Pacifique et des Caraïbes.



Source link

Laisser un commentaire