Des migrants secourus au large des côtes libyennes trouvent refuge en Italie

https://www.irishexaminer.com/world/arid-40709432.html

Un navire humanitaire a débarqué des dizaines de migrants africains dans une ville côtière italienne une semaine après leur sauvetage en mer Méditerranée au large de la Libye en proie au conflit, a déclaré une organisation caritative exploitant le navire.

Le Geo Barents, un navire de sauvetage exploité par Médecins sans frontières, a accosté dans la ville portuaire d’Augusta mardi soir après que les autorités italiennes lui ont donné l’autorisation de décharger des passagers, a déclaré l’association caritative, connue sous son acronyme français MSF.

Il y avait 60 migrants africains, dont six femmes et un enfant de sept semaines, à bord.

Les migrants se sont dits soulagés lorsque Barbara Deck, coordinatrice du projet MSF, a annoncé que l’Italie avait accordé au navire un port sûr.

Beaucoup ont applaudi et dansé tandis que d’autres ont fondu en larmes en voyant le rivage.

Un migrant porte son bébé de sept semaines à bord du Geo Barents (Samy Magdy/AP)

Certains ont cependant encore des inquiétudes.

« Nous serons pleinement soulagés une fois libérés », a déclaré Kamal Mezali, un migrant tunisien.

M. Mezali, qui a vécu et travaillé en Libye pendant des années, a déclaré qu’il prévoyait d’amener ses deux enfants et sa femme pour établir une « vie paisible » en Italie.

Le Dr Andolina Antonio du ministère italien de la Santé est monté à bord du Geo Barents tôt mercredi pour superviser les tests rapides de Covid-19 pour les migrants et l’équipage du navire.

Tous ont été testés négatifs au coronavirus.

Les migrants ont débarqué au port où étaient présents la police italienne, des représentants de l’agence humanitaire des Nations Unies et le Comité international de la Croix-Rouge.

Les migrants attendent les résultats de leurs tests Covid-19 (Samy Magdy/AP)

Les migrants et les femmes les plus jeunes ont été emmenés pour une quarantaine de 10 jours dans des centres du port, tandis que les autres passeraient leur période de quarantaine à bord d’un navire exploité par le CICR.

Les migrants ont été récupérés à partir de deux bateaux séparés le 20 septembre, un jour après leur embarquement pour le voyage risqué depuis la ville côtière libyenne de Zawiya.

Il s’agissait de la troisième mission de sauvetage pour le Geo Barents géré par MSF cette année.

Le navire a amené 792 migrants dont 43 femmes à Augusta depuis juin.

Les migrants ont débarqué à Augusta deux jours après qu’un bateau de pêche surpeuplé avec environ 700 personnes à bord a accosté sur l’île de Lampedusa lors de ce qui a été la plus grande arrivée de migrants en Italie depuis des années.



Source link

Laisser un commentaire