Des boosters pour les vacances ? Deux pays européens ont fixé des « dates d’expiration » des vaccins pour les voyageurs

https://www.independent.ie/life/travel/travel-news/boosters-for-holidays-twoeuropean-countries-have-set-vaccine-expiry-dates-for-travellers-40771024.html

La Croatie et l’Autriche ont fixé des limites à la validité des certificats de vaccination présentés par les voyageurs, avec une date limite de 270 jours après la dose finale.

Cela signifie que les voyageurs vaccinés cherchant à éviter la quarantaine ou d’autres restrictions de voyage à leur arrivée devront montrer à la fois la preuve qu’ils ont été vaccinés et quand.

Pour entrer en Croatie, les voyageurs en provenance de l’UE doivent présenter une preuve de vaccination « pas plus de 270 jours » (ou environ neuf mois), selon le Croate gouvernement et réouvrir.europa.eu.

L’Autriche a introduit des critères similaires, le ministère irlandais des Affaires étrangères recommandations aux voyageurs page pour le pays indiquant que la preuve des vaccinations « ne doit pas dater de plus de 270 jours ».

Le EU Covid Cert, qui est largement utilisé pour les voyages dans le bloc, indique la date de la dernière dose de vaccin reçue.

Pour les personnes complètement vaccinées en janvier et février de cette année, par exemple, les « dates d’expiration » de 270 jours pour les voyages en Croatie et en Autriche arriveraient en octobre et novembre.

Les voyageurs qui n’ont pas été complètement vaccinés, ou dont les vaccinations sont « expirées », pourront toujours éviter les restrictions en présentant des résultats de tests négatifs obtenus à leurs frais.

Les personnes ayant une preuve de rétablissement de Covid-19 peuvent également voyager sans restriction en utilisant le EU Covid Cert, bien que la période de validité soit généralement de 180 jours.

Cela survient alors que de nouvelles études, notamment en Grande-Bretagne et en Israël, semblent montrer que l’efficacité de certains vaccins pour se protéger contre Covid-19 peut diminuer avec le temps – bien qu’ils restent puissamment protecteurs contre les maladies graves, l’hospitalisation et la mort.

Plusieurs pays, dont l’Irlande, envisagent de déployer des programmes de rappel dans un contexte d’augmentation des infections à variante Delta. Israël a commencé à administrer des troisièmes doses cet été, et le gouvernement américain prévoit de rendre les injections de rappel largement disponibles le mois prochain.

Malgré les limites de 270 jours, l’UE affirme actuellement qu’il y a pas de validité maximale prévue pour ses certificats Covid, « car cela dépendra des preuves scientifiques émergentes quant à la durée de protection des différents vaccins ».

En Irlande, un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré : « Il n’y a pas de date d’expiration sur les certificats numériques Covid basés sur la vaccination. Il y a des dates d’expiration basées sur la récupération (180 jours).

Les voyages à l’étranger ont repris depuis l’assouplissement des restrictions de voyage le 19 juillet, bien qu’ils restent bien en deçà des niveaux qui seraient normaux pour cette période de l’année.

Cette semaine, Emirates a annoncé qu’un service quotidien entre Dublin et Dubaï sera rétabli à partir du 5 octobre « suite à une augmentation de la demande de voyages à l’étranger en provenance d’Irlande ».

Ryanair a également annoncé quatre nouvelles liaisons hivernales au départ de Dublin – vers Cardiff au Pays de Galles, Kosice en Slovaquie, Plovdiv en Bulgarie et Sibiu en Roumanie. Il desservira 90 destinations cet hiver.



Source link

Laisser un commentaire