Des bâtiments brûlent dans la capitale des Îles Salomon au milieu des manifestations


Radio New Zealand (RNZ) a rapporté que la police de Honiara a tiré des gaz lacrymogènes alors que des foules de manifestants ont incendié des bâtiments, y compris un poste de police, et pillé des magasins dans une éruption de colère contre le gouvernement.

La manifestation était dirigée par des habitants de la plus grande île du Pacifique, la province de Malaita, à environ 120 kilomètres de la capitale. Ils exigeaient que le Premier ministre Manasseh Sogavare démissionne pour non-livraison des infrastructures promises, entre autres plaintes, a déclaré RNZ.

En plus de la colère suscitée par le manque de développement, le gouvernement des Salomon a subi des pressions suite à une décision de 2019 de rompre les liens avec Taïwan et d’établir une relation formelle avec la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *