Delta Plus n’arrêtera pas le plan touristique

[ad_1]

La détection du premier cas de la variante Delta Plus de Covid-19 en Thaïlande n’affectera pas le plan du pays de rouvrir aux touristes internationaux le 1er novembre, a annoncé mardi le ministère de la Santé publique.

« Parce que les virus mutent tout le temps, seule une mutation qui provoque une maladie grave et facilite la propagation du virus ou devient résistante aux médicaments qui traitent les variantes Alpha et Delta [of SARS-CoV-2] sont considérés comme importants », a déclaré le vice-ministre de la Santé publique, Sathit Pitutecha.

La découverte de Delta Plus, considéré comme une variante mineure du virus, ne perturbera pas la réouverture prévue du pays, a déclaré M. Sathit.

La première infection Delta Plus a été signalée dans un souci de transparence des informations sur Covid-19 en Thaïlande, ce qui est nécessaire pour les visiteurs potentiels en Thaïlande, a-t-il déclaré.

À partir du 1er novembre, la Thaïlande commencera à accueillir des visiteurs de 45 pays à faible risque et d’une région administrative spéciale sans les obliger à passer du temps en quarantaine Covid-19 s’ils sont entièrement vaccinés et ont été testés négatifs pour Covid-19 avant de voyager.

Mais ils doivent rester dans un hôtel désigné pendant une nuit en attendant le résultat d’un test Covid-19 effectué à leur arrivée, a déclaré M. Sathit. Après avoir été innocentés du Covid-19, ils seront alors autorisés à voyager librement dans le pays, a-t-il ajouté.

Le patient de sexe masculin infecté par la variante Delta Plus séjournait à Kamphaeng Phet. L’homme a reçu un traitement et s’est rétabli, a déclaré Supakit Sirilak, directeur général du Département des sciences médicales.

Une enquête plus approfondie est en cours pour savoir si l’un des contacts étroits du patient a été infecté, a déclaré le Dr Supakit.

Le patient s’était rendu à Kamphaeng Phet depuis Ayutthaya avant de présenter des symptômes. Il a subi un test effectué par l’Institut de recherche des sciences médicales des forces armées le mois dernier, a-t-il déclaré.

La variante Delta Plus détectée chez ce patient, cependant, a été identifiée comme étant la souche AY.1 Delta Plus, et non la variante AY.4.2 Delta Plus qui est répandue en Grande-Bretagne et considérée comme 10 à 15 % plus contagieuse que la variante courante. Variante Delta, dit le docteur.

[ad_2]

Laisser un commentaire