Cuba applique de nouvelles mesures de contrôle sanitaire international


La Havane, 5 janvier (Prensa Latina) De nouvelles mesures sanitaires internationales sont entrées en vigueur mercredi à Cuba en raison de l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 au cours des dernières semaines et de la propagation rapide de la variante Omicron du coronavirus SARS-CoV-2.

Selon le ministère de la Santé publique (MINSAP, en espagnol), les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud, du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, du Mozambique, de Namibie, du Malawi et d’Eswatini devront obligatoirement présenter à leur arrivée un carnet de vaccination prouvant qu’ils ont été complètement vaccinés.

De plus, ils doivent présenter un test PCR en temps réel (Polymerase Chain Reaction) négatif effectué au plus tard 72 heures avant le voyage, et un autre test sera effectué à l’arrivée.

En revanche, ils subiront un confinement obligatoire pendant huit jours dans un hôtel sélectionné à cet effet, et les voyageurs paieront l’hébergement et le transport.

De plus, les passagers des navires de croisière et des bateaux de plaisance présenteront un certificat de vaccination international.

Les voyageurs étrangers qui arrivent à Cuba et sont inscrits dans des écoles internationales, les bourses dans les institutions nationales, les techniciens et les collaborateurs étrangers qui vivent dans des dortoirs se conformeront à une quarantaine de huit jours dans leurs centres respectifs et subiront un test PCR en temps réel le septième journée.

Les voyageurs testés positifs seront hospitalisés, et leurs contacts seront conduits dans des centres mis en place pour l’isolement ou resteront à domicile dans les conditions nécessaires et garantissant le respect de cette mesure.

Les cas locaux à risque ou suffisamment graves seront hospitalisés, et leurs contacts directs seront isolés à domicile ou, si nécessaire, dans des établissements médicaux pendant huit jours.

pgh/aph/rgh/cdg

Laisser un commentaire