Chidiac tient à ce que la victoire compte


Après avoir passé Noël dernier en quarantaine à l’hôtel, Alex Chidiac est ravi de passer celui-ci sur la piste d’entraînement à se préparer pour un derby contre l’ancien club de Melbourne City.

Le talentueux joueur de 22 ans a passé huit semaines en quarantaine à l’hôtel au cours des deux dernières années, en raison d’avoir joué en Espagne, au Japon et en Australie pendant une pandémie.

Mais cette année, elle savoure le Noël d’un footballeur normal : se préparer pour un match le lendemain de Noël alors qu’elle est prêtée par Melbourne Victory.

« L’année dernière, j’étais en quarantaine à l’hôtel pour Noël et le Nouvel An, donc cette année, c’est déjà 100 fois mieux », a déclaré Chidiac à AAP.

« Mais ça va certainement être calme.

« C’est un match tellement énorme en général d’être le derby de Melbourne et évidemment contre mon ancienne équipe.

« Nous nous préparons tous pour un autre match de compétition très physique et difficile. »

L’ancien milieu de terrain de Melbourne City et d’Adélaïde Chidiac n’avait pas initialement prévu d’être en Australie cet été.

Le talentueux meneur de jeu a signé avec le club japonais JEF United en juin mais s’est rapidement retrouvée déployée à l’arrière gauche, puis à peine utilisée.

Ce fut un autre coup dur pour Chidiac, qui avait déjà vu son séjour à l’Atletico Madrid ruiné par une grave blessure à la cheville.

Avec une pause de trois mois au Japon, Chidiac a demandé un prêt pour obtenir des minutes indispensables et a opté pour la victoire de Jeff Hopkins.

« Je voulais vraiment avoir autant de temps de jeu (que possible) pour me donner confiance et aussi peut-être prouver au personnel d’entraîneurs là-bas que je peux jouer un peu plus haut sur le terrain », a-t-elle déclaré.

« Mais finalement, après quelques années sans jouer avec des blessures avant de revenir avec Melbourne City plus tôt cette année, je voulais vraiment jouer un football constant. »

Chidiac a eu un impact immédiat sur ses débuts dans Victory, inscrivant un but lors de la victoire du derby au deuxième tour et mettant en valeur sa créativité et sa classe.

Son deuxième match aura également lieu contre City, après qu’elle n’a pas été autorisée à entrer dans le Queensland pour affronter Brisbane Roar, car elle n’était pas encore en Australie depuis deux semaines complètes.

La frange Matilda, dont le prêt dure jusqu’au 25 février, semble prête à former une combinaison dynamique au milieu de terrain avec Kyra Cooney-Cross à Victory, mais a minimisé ses propres espoirs de figurer dans la Coupe d’Asie féminine de janvier.

« Mon objectif principal maintenant est d’aider Victory autant que possible pendant que je suis à la maison, puis de m’améliorer et, espérons-le, d’avoir du succès au Japon et nous verrons où cela me mènera », a déclaré Chidiac.

« Évidemment, je veux pousser pour l’équipe nationale, mais je ne suis pas sûr d’être vraiment dans l’image en ce moment après ne pas avoir joué des minutes cohérentes pendant longtemps.

« … Je veux vraiment me concentrer sur le fait d’essayer d’avoir le ballon autant que possible, de créer des opportunités dangereuses et de marquer des buts pour mes coéquipiers et je veux évidemment aider Victory à conserver un championnat. »

Laisser un commentaire