Célébrez votre fête comme les Grecs


célébrer le dîner du jour du nom
Le dîner avec des amis et la famille fait partie de la célébration des rituels du jour du nom. Crédit: Kitetails Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0

Les anniversaires sont une grosse affaire et sont considérés comme l’une des étapes majeures de la vie, mais en Grèce, les jours fériés prennent le gâteau – pour ainsi dire – lorsqu’il s’agit de célébrations et de rituels personnels.

En Grèce, votre anniversaire joue le rôle de second violon après votre fête, votre « yiorti », comme on l’appelle en grec.

Votre yiorti – votre célébration et les rituels qui l’accompagnent remontent aux premiers martyrs du christianisme. Votre fête patronale, ou plus exactement la fête du saint patron dont vous avez reçu le nom lors de votre baptême, est à savourer avec joie de vivre entouré de sa famille et de ses amis dans un rituel festif.

Et donc, vous célébrez comme si c’était votre anniversaire, car dans l’église orthodoxe grecque, c’est en fait votre « anniversaire ». Recevoir le nom d’un saint chrétien par le baptême est votre premier jour, votre anniversaire, dans votre vie de chrétien orthodoxe grec. Baptisé, vous pouvez profiter des rites de la sainte communion, du mariage et de l’enterrement dans l’église et d’autres rituels de ce type.

L’un des rites de passage d’un anniversaire est de recevoir un traitement spécial et d’être reine ou roi pour une journée. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, nous sortons et nos amis nous offrent un dîner et des boissons dans le cadre du rituel de la célébration.

Même l’établissement où vous célébrez terminera souvent votre soirée avec une gâterie sucrée surmontée de cierges magiques ou de bougies.

L’inverse est vrai en Grèce. Vous achetez les boissons, le dîner et fournissez les friandises, à la fois le jour de votre fête et votre anniversaire. La célébration signifie que vous suivez le rituel du jour du nom pour traiter ou acheter, en raison de la joie d’avoir des amis et de la famille qui se réunissent pour s’amuser.

Vous êtes responsable du « kerazma », la fourniture à la fois du salé et du sucré lorsque vous célébrez votre fête ou votre anniversaire.

La notion de kerazma remonte à l’hospitalité grecque de base, ou « philoxenia ». Aucun Grec respectable ne vous permettrait d’entrer chez lui sans vous offrir au moins une tasse de café ou un verre de vin. Encore plus à un moment où vous célébrez une occasion spéciale.

Rituels Contemporains du Jour du Nom

Selon l’Église orthodoxe grecque, chaque jour de l’année est dédié à la mémoire d’au moins un saint ou un martyr. Si quelqu’un porte le nom d’un saint, alors il y a une grande fête le jour de son nom.

L’église orthodoxe grecque suit le « eortologie », le calendrier des fêtes des saints, qui associe chaque jour de l’année liturgique à un saint déterminé. L’orthodoxie grecque diffère des autres églises orthodoxes dans leur liste de saints et de jours de fête, de sorte que tous les noms ne sont pas reconnus dans l’orthodoxie.

Les premiers saints de l’église étaient des martyrs, prêts à mourir pour prouver leur amour et leur dévotion au Christ. La plupart des jours saints sont fixés pour le jour de la mort du martyr et de la réunion avec Dieu au ciel, selon les enseignements chrétiens.

La plupart des Grecs pratiquent l’orthodoxie grecque ; Cependant, il existe également de petites communautés de fidèles catholiques, juifs et musulmans dans le pays. La plupart des Grecs sont baptisés dans l’église orthodoxe grecque à un jeune âge, portent le nom de saint et célèbrent leurs jours de fête en conséquence.

Le nom de baptême devient un « anniversaire » orthodoxe

Votre nom de baptême est votre identité religieuse. Il y a des années, les dévots passaient leur fête à l’église, en commençant par les vêpres de la veille. La vie contemporaine ne le permet généralement pas, mais dans les petits villages de Grèce, où se trouvent des chapelles ou de petites paroisses, les habitants offriront le pain sucré offert le jour de la fête dans ce qu’on appelle une « artoclasie ».

Dans les foyers grecs, chaque membre de la famille est lié à son saint par le biais d’une icône. Un mur ou un coin de la maison est dédié à une exposition d’icônes représentant les saints des membres de la famille, ainsi qu’un crucifix, une icône de la Vierge Marie, de Jésus-Christ et/ou de la Sainte Trinité. Il est connu comme « l’iconostase » de la maison.

Donc, si votre famille comprend un Michel, Hélène, Paul et Alexandra, votre inconstasio aura des icônes de l’archange Michel, des saints Constantin et Hélène, des saints Pierre et Paul et sainte Alexandra, ainsi que du Christ et de la Vierge Marie.

Souvent, les icônes sont transmises de génération en génération, mais si vous achetez une icône auprès d’un artisan ou d’un artiste, l’icône est placée dans l’église pendant 40 jours pour être bénie avant d’entrer dans votre maison.

Le jour de la fête de votre saint, vous recevrez de nombreux appels téléphoniques, SMS et peut-être même quelques messages Facebook vous souhaitant bonne chance. Tout cela fait partie du rituel du jour du prénom. Le vœu traditionnel en grec est « Xronia Polla » ou « Polyxronos », qui se traduit par « Puissiez-vous avoir de nombreuses années ».

Non seulement vous recevrez de bons vœux, mais les membres de votre famille recevront également un salut. « Na ton Xerese », qui se traduit par « Puissiez-vous être heureux avec et pour cette personne », est généralement dit aux parents, conjoints, frères et sœurs.

En plus des salutations par téléphone, les amis et la famille demanderont « Avez-vous prévu de faire quelque chose ? » En d’autres termes, une autre partie de ce rituel du jour du nom est de célébrer en sortant dîner en famille ou plus traditionnellement, en organisant une journée portes ouvertes le soir pour accueillir les amis et la famille pour un verre, un dîner ou des friandises.

Si le jour de la fête tombe un jour de semaine, la plupart des gens repousseront la célébration du week-end à un vendredi ou un samedi soir ou un dimanche après-midi, que ce soit à la maison, dans un restaurant ou un bar.

pâtisseries grecques
Les pâtisseries grecques sont toujours un bon choix pour traiter vos amis le jour de votre fête. Crédit: Andrea Wright Attribution Creative Commons 2.0

Aucune invitation nécessaire pour la célébration du jour du nom

Il n’y a pas si longtemps, les journées du nom étaient une invitation ouverte à la fois aux amis et à la famille. Aucune invitation n’avait besoin d’être émise – si c’était votre fête, on s’attendait à ce que votre maison soit ouverte pour accueillir vos amis et votre famille et tout cela faisait partie du rituel de la fête.

Acceptable comme c’était même jusqu’à il y a une décennie, aujourd’hui en raison d’une vie bien remplie et d’horaires de travail exigeants, il serait en fait considéré comme impoli de se présenter sans invitation.

La seule chose qui est définitivement différente lorsqu’on célèbre un jour de fête au lieu d’un anniversaire, c’est qu’il n’y a pas de gâteau rituel avec des bougies délimitant votre âge. Il peut très bien y avoir un gâteau à votre nom, orné de cierges magiques, qui sera servi à tous les invités après le repas, mais cela n’est pas considéré comme faisant partie du rituel du jour du nom.

Au-delà de votre cercle de famille et d’amis, vos collègues se joignent à la fête. C’est un rituel d’apporter des friandises sucrées au travail le jour de votre fête à partager avec vos copains de travail. Vous pouvez vous promener dans le bureau pour servir les friandises et obtenir quelques « Xronia Pollas » de vos collègues. Souvent, des dispositions sont prises avec des collègues pour dîner ensemble si la célébration tombe un jour de travail.

La « règle des 40 jours » fait également partie de la célébration rituelle du jour du nom. Presque tout dans l’orthodoxie grecque tourne autour d’une période de 40 jours – le jeûne en préparation d’une grande fête, le deuil après la mort d’un être cher et la célébration lorsqu’elle est liée à une grande fête.

Pendant 40 jours après Pâques, en Grèce, les gens se salueront en disant « Christos Anesti », ce qui signifie « Le Christ est ressuscité ». Vous répondez à la salutation par « Alithos anesti », ce qui signifie « Vraiment, il est ressuscité ». Cette salutation se poursuit pendant 40 jours jusqu’à la Pentecôte.

En utilisant la règle des 40 jours, si vous ne parvenez pas à attraper quelqu’un le jour où son saint célèbre, vous avez les 39 prochains jours pour appeler ou envoyer un SMS et dire « Xronia polla ».

Fêtes mobiles et jours fériés

Certaines fêtes grecques orthodoxes partagent une date de célébration avec d’autres confessions chrétiennes, et certaines sont ce que l’on appelle des « fêtes mobiles ». La date réelle du jour du nom du saint changera en fonction du moment où Pâques aura lieu.

Cela se produit dans le cas de Saint George. Normalement, la date de célébration est le 23 avril. Cependant, si Pâques est célébrée après le 23 avril, le jour férié tombe pendant le Carême. Aucune célébration n’a lieu pendant cette période – pas un festin de fête, ni un mariage ou un baptême. Le lendemain de Pâques est ensuite réservé pour célébrer la fête de Saint Georges.

Pour les gens nommés Lambros, Lambrini, Anastasios et Anastasia – ces noms se traduisent littéralement par Pâques et Résurrection – ils célèbrent Pâques, mais comme il s’agit d’une fête mobile qui change de date, il n’y a pas de jour ou de mois défini, seulement la célébration de Pâques.

La célébration de Saint Théodore est encore une autre victime de la date toujours changeante de Pâques. Agion Theodoron, qui se traduit par les « saints dons de Dieu », est célébré le samedi suivant le lundi pur, le premier jour du carême grec orthodoxe. Ainsi, comme la date de Pâques change, la fête de Saint Théodore change aussi.

Plusieurs jours de célébration

Il y a aussi quelques noms qui ont plusieurs fêtes comme Anna – il y a une fête d’été, le 25 juillet et une fête d’hiver, le 9 décembre. Le jour du saint d’hiver est connu « Anna tis xionias », qui se traduit par « Anna de la neige. »

Le nom Maria a de multiples célébrations ainsi que des dérivés. Maria et Marios peuvent célébrer le 15 août, jour de la Dormition, ou le 21 novembre, la Présentation de la Vierge Marie. Dans certains endroits, les couples Marias, Panagiotas et Despoinas célèbrent le 15 août. Et les célibataires célèbrent le 21 novembre.

Anastasios et Anastasia ont également des jours de nom distincts au-delà de la nuit de la résurrection – Saint Anastasios célèbre en janvier et Anastasia – « Pharmakolytria », qui se traduit par guérisseur – célèbre en décembre.

Habituellement, la plupart des gens ont tendance à choisir quand ils veulent célébrer leur fête ; cependant, les traditions et coutumes locales peuvent également influencer leur choix. Dans le Péloponnèse, si votre nom est Angelos, ce qui se traduit par Angel, vous ne célébrez pas le 8 novembre comme la plupart des Michaels et des Angels. Vous célébrez le 25 mars, connu sous le nom d’Evangelismos, lorsque la Vierge Marie a été informée qu’elle donnerait naissance à Jésus. Ce jour-là également, Evangelias et Evangelos célèbrent.

Et qu’en est-il des cadeaux ? Pouvez-vous offrir un cadeau à votre ami alors qu’il célèbre une fête ? Y a-t-il déjà un moment où il est inapproprié de recevoir un cadeau pour célébrer ? Certainement pas! Suivez donc les règles que vous pourriez utiliser pour choisir un cadeau d’anniversaire pour un ami.

Vous pouvez suivre le lien ici pour trouver les jours de fête des noms grecs orthodoxes dans ce calendrier vous pouvez donc avoir une longueur d’avance en ce qui concerne les célébrations du jour du nom.

Et les anniversaires en Grèce ?

La plupart des Grecs célèbrent leur anniversaire ainsi que leur fête. Bien qu’elle soit toujours considérée comme une coutume étrangère, alors que la Grèce s’est de plus en plus occidentalisée, les célébrations d’anniversaire sont désormais très courantes.

Mais si vous demandiez à des grands-parents ou à des personnes âgées en Grèce, ils pourraient même ne pas être en mesure de vous donner le jour exact de leur naissance.

La date sur leur acte de naissance et leurs documents légaux sera une estimation, un jour que leurs parents pensaient être assez proche de la vraie. Ils se souviennent de ce jour par d’autres jalons importants, comme la célébration d’un saint ou un rituel local.



Source link

Laisser un commentaire