Carlow Nationalist – Cllr critique le voyage de 10 000 € de Carlow CoCo en Suisse


Cathaoirleach Brian O’Donoghue et le maire de Naters saupoudrent de l’eau du glacier sur la nouvelle plaque à la mémoire de John Tyndall en Suisse

La critique du conseil dépensant 10 000 € lors d’un récent voyage en Suisse a été décrite comme insulaire et Trump-esque.

Adrienne Wallace de People Before Profit a déclaré qu’elle était « choquée et horrifiée » par le montant dépensé lorsque 11 représentants de Carlow ont assisté au dévoilement d’une plaque au scientifique de renommée internationale John Tyndall à Belalp, en Suisse, le mois dernier.

Le conseiller de People Before Profit a déclaré que 10 568 € avaient été dépensés pour le voyage.

« Onze représentants se sont déplacés pour dévoiler une plaque. Ce n’est rien de moins qu’un gaspillage d’argent. Je ne vois pas comment c’était justifié. Taxis, vols et repas, quel luxe. La plupart des gens ne peuvent pas se permettre de renvoyer leurs enfants à l’école sans s’endetter et c’est ainsi que vous avez choisi de dépenser de l’argent.

Cllr Wallace a fait ces commentaires après que cathaoirelach Brian O’Donoghue eut donné un rapport détaillé du voyage lors de la réunion du conseil de septembre. Cllr O’Donoghue a déclaré qu’on espérait qu’une délégation suisse viendrait à Carlow, peut-être autour du dévoilement d’une plaque à Leighlinbridge liée à Tyndall. Le voyage a également exploré les futures connexions possibles entre la SETU et une institution suisse.

Cllr Wallace a déclaré qu’elle avait parlé à un conseiller du Laois qui l’a informée que les conseillers n’avaient effectué qu’un seul voyage à l’étranger, à New York, cette année.

Cllr Wallace a déclaré que les conseillers de Carlow se rendraient dans six destinations étrangères cette année, dont la Croatie, Rome, la Grèce, les États-Unis et la Suisse.

« C’est absolument scandaleux. Il semble que ce conseil soit « laissez-les manger du gâteau ». Je ne peux pas m’en passer.

Cllr O’Donoghue a répondu qu’il croyait qu’une délégation de 30 Suisses reviendrait à Carlow pour dépenser l’argent de leurs contribuables localement.

« Il n’y a absolument aucune suggestion que ces voyages ne seraient pas effectués s’il n’y avait pas de liens profonds avec ces lieux », a-t-il déclaré.

Cllr O’Donoghue a souhaité passer à autre chose, mais plusieurs conseillers du Fianna Fáil se sont opposés aux commentaires de cllr Wallace.

Cllr Andrea Dalton a déclaré que les déclarations de cllr Wallace étaient trompeuses. Cllr Dalton a déclaré que bon nombre des voyages mentionnés faisaient partie d’un programme d’études européen et a affirmé qu’il n’y avait aucune dépense pour le conseil.

Cllr Dalton a déclaré que les voyages ont permis aux représentants locaux d’apprendre de leurs homologues européens et d’améliorer Carlow.

« Lorsque nous réussissons dans ce domaine (l’obtention d’un financement), cela nous revient à la figure », a-t-elle déclaré.

Cllr Fintan Phelan a félicité le cllr O’Donoghue et les habitants Norman McMillian, Martin Nevin et Randall Dempsey pour leurs efforts visant à favoriser les liens entre Carlow et Belalp.

Cllr Phelan a déclaré qu’il y avait d’importants projets européens dans lesquels le conseil était impliqué, comme Crafthub, qui soutient les artisans locaux, et Urbacht, un projet de jardin urbain.

« Carlow montre la voie pour obtenir des financements européens dans ce conseil », a-t-il déclaré.

« Le point de vue de Cllr Wallace est insulaire. Qu’on peut faire cavalier seul. C’est Trump-esque, faites-le nous-mêmes. Cela n’aide personne. Il faut être tourné vers l’extérieur. »

Cllr Ken Murnane a déclaré que cllr Wallace devait examiner les avantages de ces voyages.

« Le reste d’entre nous peut le voir, pourquoi pas vous. Enlevez les clignotants.

Le conseiller John McDonald a souligné que le conseiller Wallace avait précédemment demandé des rapports sur ces voyages, ce qui avait maintenant été fait.

Parlant de ceux qui avaient représenté Carlow à l’étranger, cllr McDonald a déclaré: « Vous vendez Carlow, continuez comme ça. »

Laisser un commentaire