Bolton : tragédie d’un enfant décédé des suites d’une maladie en Turquie


Penelope Collier-Johnson est tombée malade de toux et de congestion alors qu’elle était en Turquie.

La famille, d’Astley Bridge, a parlé à un médecin du pays à l’époque et à leur médecin au Royaume-Uni après leur retour à leur domicile de Hawarden Street.

Le 2 juillet, ils ont couché la petite d’un an dans un lit de camp, mais elle ne répondait plus environ une heure plus tard. Elle a été déclarée morte à l’hôpital le même jour.

Cette semaine, au tribunal du coroner de Bolton, une enquête a été ouverte sur le décès devant le coroner adjoint Michael Pemberton.

Le coroner de la police, Andrew Pickles, a déclaré que l’enquête suggérait qu’il n’y avait aucune circonstance suspecte.

M. Pickles a déclaré: « Pendant ses vacances en Turquie, Penelope est tombée malade avec de la toux et de la congestion. »

« De retour au Royaume-Uni, Penelope était malade. »

M. Pickles a ajouté : « Elle a été placée dans un lit de camp chez elle.

« Ils ont vérifié une heure plus tard et elle ne répondait pas. »

Une autopsie a révélé que la cause du décès n’était pas déterminée, mais la famille a suggéré qu’il y avait de la moisissure dans leur maison de Hawarden Street, une propriété privée en location, et qu’il y avait une épidémie de maladie dans leur hôtel en Turquie.

Le coroner adjoint les a informés que l’enquête ne serait pas en mesure de répondre à toutes leurs questions en raison de sa portée spécifique, mais il leur a assuré que l’enquête examinerait tout ce qu’elle pouvait faire conformément à la loi.

M. Pemberton a déclaré : « Du fond du cœur, je ne peux pas imaginer ce que vous vivez aujourd’hui. Je suis vraiment désolé que nous nous rencontrions dans ces circonstances.

« Toute mort est tragique mais la mort d’un enfant l’est encore plus. »

M. Pemberton a ajourné l’enquête jusqu’à une date à déterminer au cours de la nouvelle année.


Cet article a été rédigé par Jack Tooth. Pour le contacter, envoyez un e-mail à jack.tooth@newsquest.co.uk ou suivez @JTRTooth sur Twitter.



Laisser un commentaire