Björn Ulvaeus d’ABBA dans l’émission numérique « Voyage »

[ad_1]

ABBAde Björn Ulvaeus, Benny Anderssonet Anni-Frid (Frida) Lyngstad ont parlé de leurs espoirs et de leurs craintes pour leur prochaine expérience de concert virtuel ABBA VoyageUlvaeus admettant que parfois les risques encourus le font « se réveiller à quatre heures du matin ».

Le groupe suédois superstar, à l’exception de Agnetha Fältskogparle à la L’heure du dimanche aujourd’hui (1er mai) à propos du spectacle, qui ouvre à la nouvelle ABBA Arena de Londres le 27 mai et est réservé jusqu’au 4 décembre. Ils expriment tous leur enthousiasme à propos de la production révolutionnaire, qui mettra en vedette des « ABBAtars » numériques interprétant la musique originale du groupe avec un groupe live de dix musiciens, dans un concert de 100 minutes.

« C’est un risque immense, et la plupart des gens à qui je parle ne l’apprécient pas. Ils disent « Oh, ça ira », avoue Ulvaeus. « Parfois, je me réveille à quatre heures du matin et je pense: » Qu’est-ce que nous avons fait? l’avenir pour prolonger la durée de vie de leurs concerts. « Beaucoup d’artistes vont certainement nous étudier », dit-il, mais refuse de dire lesquels.

Les ABBAtars « porteront » une collection de costumes nouvellement créés par Dolce & Gabbana, inspirés des tenues originales du groupe des années 1970, mais sans les recréer. « La salopette blanche n’est pas là », plaisante Ulvaeus. Lyngstad ajoute : « Il y a aussi des costumes vraiment exagérés dans la série. Pourquoi pas? Il aurait été étrange de transformer notre côté flamboyant en quelque chose de sûr. Ce ne serait pas nous, n’est-ce pas ?

Frida révèle également qu’elle et Lyngstad n’ont pas encore vu la production et conservent cette expérience pour la première. « Je veux être surpris, être heureux et triste toutes ces choses, tout en même temps. »

Achetez des billets pour ABBA Voyagequi ouvre à l’ABBA Arena de Londres le 27 mai.

[ad_2]

Laisser un commentaire