Beyoncé donne son premier concert complet en quatre ans à Dubaï – Rolling Stone


Beyoncé a interprété un concert exclusif sur invitation uniquement à Dubaï aux Émirats arabes unis, le 21 janvier dans le cadre du lancement du nouvel hôtel de luxe Atlantis the Royal. Les invités à ce week-end somptueux comprenaient des journalistes, des célébrités et des influenceurs, comme Fourche notée.

Soutenu par un orchestre, un groupe et des danseurs, comme Le journaliste hollywoodien rapports, l’ensemble s’étendait sur les succès préférés des fans aux côtés de morceaux qu’elle n’a pas joués depuis un moment, y compris « Beautiful Liar » et « Flaws and All ». Elle n’a pas non plus interprété de nouvelle musique d’elle louée Renaissance LParrivé en juillet 2022.

Les participants auraient été invités à placer leurs téléphones dans des sacs à fermeture éclair verrouillés pour éviter toute fuite d’enregistrements, mais malgré les précautions, la vidéo de l’événement a quand même fait surface et tendance sur les réseaux sociaux.

Pour ouvrir le set, qui a débuté avec des feux d’artifice, Beyoncé a repris l’interprétation d’Etta James de « At Last ». Le public a eu droit à des classiques tels que « XO », « Halo », « Freedom », « Crazy in Love » et « Countdown » en tant que fuite de vidéos de fans de la vitrine de l’événement. Elle a également interprété des chansons de Le Roi Lion : le cadeauy compris « Bigger » et elle a été rejointe par sa fille Blue Ivy pour « Brown Skin Girl ».

Tendance

L’apparition de Beyoncé à Dubaï a marqué son premier concert complet depuis 2018 (elle a interprété deux chansons lors d’un hommage à Kobe et Gianna Bryant en 2020et est également apparu aux Oscars de l’année dernière pour interpréter « Être en vie » à partir de Roi Richard). La pop star n’a pas encore officiellement annoncé de tournée en soutien à Renaissancemais en octobre dernier, des billets pour elle à l’improviste Renaissance concerts à l’été 2023 ont été mis aux enchères lors d’un gala de charité.

Les Émirats arabes unis ont fait l’objet d’un examen minutieux en raison de leur piètre bilan en matière de droits de l’homme, où l’homosexualité est illégale. En 2019, les années 1975 Matt Healy a embrassé un fan masculin sur scène lors d’un concert à Dubaï pour protester contre les lois anti-LGBTQ.



Laisser un commentaire