Banque de Grèce : les recettes des voyages montent en flèche de 68,5 % en janvier


Sur la base des données provisoires du Banque de Grècele solde des services de voyages en novembre 2022 a affiché un excédent de 180,0 millions d’euros, contre un excédent de 154,8 millions d’euros en novembre 2021. Plus précisément, en novembre 2022, les recettes des voyages ont augmenté de 15,9 % pour atteindre 314,0 millions d’euros, contre 271,0 millions d’euros. millions d’euros en novembre 2021, tandis que les paiements de voyage ont également augmenté de 15,4 % (novembre 2022 : 134,0 millions d’euros, novembre 2021 : 116,2 millions d’euros).

La hausse des recettes de voyage est due à une augmentation de 44,7 % des flux de voyageurs entrants, les dépenses moyennes par voyage ayant diminué de 21,8 %. Les recettes nettes des voyages compensent 4,7 % du déficit des biens et contribuent à hauteur de 55,4 % aux recettes nettes totales des services.

En janvier-novembre 2022, le solde des services de voyages a affiché un excédent de 15 624,7 millions d’euros, contre un excédent de 9 316,7 millions d’euros sur la période correspondante de 2021. Les recettes des voyages ont augmenté de 7 067,6 millions d’euros, soit 68,5 %, à 17 384,2 millions d’euros. , tandis que les paiements de voyage ont également augmenté de 759,6 millions d’euros, soit 76,0 %, à 1 759,5 millions d’euros. L’augmentation des recettes de voyages découle d’une augmentation de 90,3 % des flux de voyageurs entrants, les dépenses moyennes par voyage ayant diminué de 12,0 %. Les recettes nettes des voyages compensent 43,4 % du déficit des biens et contribuent à hauteur de 82,0 % aux recettes nettes totales des services.

Reçus de voyage

En novembre 2022, comme évoqué précédemment, les recettes voyages ont augmenté de 15,9 % sur un an. Plus précisément, les recettes des résidents des pays de l’UE27 ont augmenté de 13,3 % à 127,4 millions d’euros, tandis que les recettes de l’extérieur de l’UE27 ont augmenté de 13,0 % (novembre 2022 : 162,2 millions d’euros, novembre 2021 : 143,5 millions d’euros). La hausse des recettes provenant de l’intérieur de l’UE27 est attribuée à une augmentation de 167,5 % des recettes provenant des résidents des pays de l’UE27 hors zone euro, qui se sont élevées à 33,3 millions d’euros, les recettes provenant des résidents de la zone euro ayant chuté de 5,9 % (novembre 2022 : € 94,1 millions, novembre 2021 : 100,0 millions d’euros).

Plus précisément, parmi les principaux pays d’origine de la zone euro, les recettes en provenance d’Allemagne ont diminué de 23,7 % à 22,0 millions d’euros, tandis que les recettes en provenance de France ont augmenté de 7,1 % à 9,1 millions d’euros. En ce qui concerne les pays hors UE27, les recettes du Royaume-Uni ont chuté de 32,0 % à 21,6 millions d’euros, tandis que les recettes des États-Unis ont augmenté de 87,5 % à 38,1 millions d’euros. Les recettes en provenance de Russie ont diminué de 95,4 % à 0,4 million d’euros.

En janvier-novembre 2022, les recettes des voyages se sont élevées à 17 384,2 millions d’euros, en hausse de 68,5 % par rapport à la même période de 2021. Cette évolution est due à la hausse des recettes des résidents de l’UE27 de 47,4 % à 9 889,6 millions d’euros et des recettes des résidents hors UE27 de 106,5 % à 7 093,1 millions d’euros. Plus précisément, les recettes des résidents de la zone euro ont augmenté de 45,4 % à 7 945,9 millions d’euros, tandis que les recettes des résidents des pays de l’UE27 hors zone euro ont augmenté de 56,0 % à 1 943,6 millions d’euros.

En particulier, les recettes de l’Allemagne progressent de 41,2 % à 3 233,3 M€, tout comme les recettes de la France de 28,5 % à 1 261,1 M€. En ce qui concerne les pays hors UE27, les recettes en provenance du Royaume-Uni ont augmenté de 115,9 % à 3 101,4 millions d’euros. Les recettes en provenance des États-Unis ont également augmenté de 96,6 % à 1 155,0 millions d’euros, tandis que les recettes en provenance de Russie ont diminué de 62,7 % à 40,5 millions d’euros.

Flux de voyageurs entrants

Le nombre de voyageurs entrants en novembre 2022 a augmenté de 44,7 % en glissement annuel pour atteindre 812 400. Plus précisément, les flux de voyageurs par les aéroports ont augmenté de 21,1 % par rapport à novembre 2021, tandis que les flux de voyageurs par les points de passage frontaliers routiers ont augmenté de 133,7 %. Cette augmentation globale est due à une augmentation des flux de voyageurs en provenance à la fois de l’UE27 (en hausse de 46,5%) et de l’extérieur de l’UE27 (en hausse de 42,8%). Plus précisément, les voyageurs en provenance de l’intérieur de la zone euro ont augmenté de 8,6 % à 247 600, tandis que les voyageurs en provenance des pays de l’UE27 hors zone euro ont également augmenté de 184,1 % à 178 900.

Plus précisément, le nombre de voyageurs en provenance d’Allemagne a diminué de 11,2 % à 66 900, tandis que le nombre de voyageurs en provenance de France a augmenté de 58,1 % à 28 900. En ce qui concerne les pays hors UE27, le nombre de voyageurs en provenance du Royaume-Uni a diminué de 28,7 % à 45 500, tandis que le nombre de voyageurs en provenance des États-Unis a augmenté de 300,5 % à 67 500. Le nombre de voyageurs en provenance de Russie a chuté de 95,8 % à 0,7 mille.

En janvier-novembre 2022, le nombre de voyageurs entrants a augmenté de 90,3 % pour atteindre 27 255,4 milliers (janvier-novembre 2021 : 14 324,4 milliers). Plus précisément, les flux de voyageurs par les aéroports ont augmenté de 82,4 %, tandis que les flux de voyageurs par les points de passage frontaliers routiers ont augmenté de 135,7 %. Au cours de la période sous revue, le nombre de voyageurs en provenance de l’UE27 a augmenté de 68,3 % en glissement annuel pour atteindre 16 764,2 milliers, tandis que les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’UE27 ont augmenté de 140,6 % pour atteindre 10 491,2 milliers. Le nombre de voyageurs en provenance de l’intérieur de la zone euro a augmenté de 57,7 %, tout comme les voyageurs en provenance des pays de l’UE27 n’appartenant pas à la zone euro, de 96,2 %.

Plus précisément, les voyageurs en provenance d’Allemagne ont augmenté de 45,6% à 4.307,7 milliers et ceux en provenance de France de 50,1% à 1.739,8 milliers. En ce qui concerne les pays hors UE-27, le nombre de voyageurs en provenance du Royaume-Uni a augmenté de 185,2 % à 4 416,3 milliers, ainsi que ceux en provenance des États-Unis de 173,3 % à 1 043,2 milliers. Le nombre de voyageurs en provenance de Russie a chuté de 68,3 % à 35 300.

Comparaison avec 2019, la dernière année avant la pandémie

Par rapport à novembre 2019, les recettes voyages ont diminué de 0,4 %, les dépenses moyennes par voyage ont augmenté de 15,6 %, tandis que les flux de voyageurs entrants ont chuté de 12,6 % en novembre 2022.

Par rapport à janvier-novembre 2019, les recettes voyages ont diminué de 2,8 %, tout comme les flux de voyageurs entrants de 11,1 %, en janvier-novembre 2022, bien que les dépenses moyennes par voyage aient augmenté de 9,8 %.

Laisser un commentaire