Avec des peluches et des parents en remorque, les enfants de 9 à 11 ans se font vacciner contre COVID-19


RETOURNER À L’ÉCOLE

Les parents ont également exprimé leur inquiétude quant au fait que le retour à l’école pourrait exposer leurs enfants à des risques plus importants, ils n’ont donc pas hésité à inscrire leur enfant à la vaccination.

M. Muhammad Izuan, dont les deux enfants plus âgés ont été vaccinés, a immédiatement inscrit sa plus jeune fille pour son jab une fois qu’il a reçu l’invitation.

Il n’a pas eu besoin de la préparer pour le jab car elle n’avait pas peur, a-t-il déclaré.

« Je suppose qu’il vaut mieux y aller (se faire vacciner), car les enfants sont très vulnérables », a-t-il ajouté.

« Pour moi, c’est important (que les enfants se fassent vacciner). Dehors maintenant il y a la variante Omicron. Mon souci c’est quand ils vont à l’école. L’année prochaine c’est son PSLE », a ajouté Mdm Suzy.

Mdm Goh a déclaré que faire vacciner son fils rendrait les choses « plus pratiques lorsqu’ils sortent … en groupe ».

«Ils doivent (réduire le) risque de COVID-19, en particulier (avec) les enfants scolarisés. Dans une classe, il y a généralement un grand nombre de personnes, donc c’est mieux pour elles », a-t-elle ajouté.

Lorsqu’on lui a demandé s’il y avait quelque chose à craindre dans le processus, son fils de 10 ans, ayant surmonté ses nerfs initiaux, a répondu par un « non » catégorique.

Laisser un commentaire