Au milieu des craintes d’Omicron, Rio annule une énorme célébration du Nouvel An


Publié le:

Rio de Janeiro (AFP) – Rio de Janeiro a décidé « avec tristesse » d’annuler son énorme célébration du Nouvel An au milieu des inquiétudes croissantes concernant la propagation de la nouvelle variante de Covid-19 connue sous le nom d’Omicron.

Cette décision soulève également des doutes sur le carnaval emblématique de la ville en février.

« Nous allons annuler la célébration officielle de la fête du Nouvel An à Rio », a annoncé samedi le maire Eduardo Paes sur Twitter.

Il a ajouté que la décision avait été prise « avec tristesse », mais compte tenu de la propagation rapide d’Omicron. Six cas de variante ont été confirmés au Brésil à ce jour.

La décision fait suite à un débat intensif entre les responsables de la ville et les experts brésiliens de la santé, Omicron étant arrivé après des mois au cours desquels la situation du virus dans le pays s’était considérablement améliorée.

Mais à la fin, Paes a dit : « Respectons la science » et adoptons une approche prudente.

Plus de 20 autres villes brésiliennes, dont la très peuplée Sao Paulo, ont déjà annulé les festivités de fin d’année.

Jeudi, Paes a déclaré que les gens auraient désormais besoin de certificats de vaccination Covid-19 pour entrer dans les salons de beauté, les restaurants, les bars et les hôtels. Ils étaient auparavant requis dans les cinémas, les théâtres, les gymnases, les musées et les stades sportifs.

Les festivités du Nouvel An de la ville, impliquant de la musique de danse joyeuse et des feux d’artifice extravagants, attirent généralement quelque trois millions de personnes sur la célèbre plage de Copacabana.

Mais même sans les feux d’artifice, Paes a déclaré plus tard aux journalistes, « la ville reste magique, incroyable, accueillante » et « les touristes vaccinés seront les bienvenus ».

Il a également cherché à projeter de l’optimisme sur le Carnaval, notant qu’il est encore dans trois mois.

Pendant ce temps, les célèbres écoles de samba de Rio poursuivent le travail de préparation – en pratiquant des mouvements de danse, en préparant des chars et en créant des costumes exotiques.

Covid-19 a fait plus de 615 000 morts au Brésil, juste derrière les États-Unis.

Laisser un commentaire