Art en mouvement



RP alimentaire

Cosmic Vibration, une exposition personnelle de l’artiste cinétique Nicolas Panayotou et présentée par Rosewood Bangkok en partenariat avec Mozart Advisory, est à l’affiche jusqu’au 14 mars.

Organisé par le célèbre conservateur d’art Laurent Macaluso, Vibrations cosmiques est la dernière série d’expositions d’art trimestrielles de l’hôtel qui présentent des œuvres multimédias d’artistes locaux et internationaux.

L’événement s’ouvre mercredi à 18 heures avec l’artiste lui-même présent.

Panayotou est né à Thessalonique, en Grèce, et a ensuite trouvé l’inspiration créative dans son pays d’adoption, la France.

Issu du mouvement graffiti parisien des années 1980, Panayotou a acquis de précieuses compétences en taguant avant de passer aux peintures murales.

Les compositions abstraites des peintures murales portaient l’essence de sa future iconographie et de l’utilisation caractéristique des effets chromatiques.

RP alimentaire

Après des études d’histoire de l’art et d’arts plastiques à l’Ecole du Musée du Louvre à Paris, il s’oriente vers la forme optique de la cinétique. Son travail se concentre non seulement sur les effets visuels, mais aussi sur les vibrations et la perception cognitive. Souvent, il crée des espaces optiques mobiles réalisés avec une technique de peinture qui rivalise avec l’aérographe et l’imagerie numérique.

Assise à la croisée de l’art cinétique et de l’abstraction géométrique et inspirée d’artistes emblématiques tels que Victor Vasarely, Yaacov Agam et Ugo Rondinone, l’œuvre de Panayotou est une aventure pleinement réalisée par l’artiste et un voyage de découverte pour le spectateur.

Ses œuvres ont été exposées à travers l’Europe et la Chine, certaines ayant trouvé leur chemin dans les collections de collectionneurs de haut niveau.

Dans cette exposition de Bangkok, le public est invité à explorer la frontière entre le maître et la machine tout en pénétrant dans une autre dimension, où plans et inspirations façonnent un véritable paysage cosmique.

RP alimentaire

Les techniques et les effets comprennent un carré créé à partir de quatre triangles équilatéraux inspirés de la forme d’une pyramide égyptienne vue à vol d’oiseau. Un flou délibéré de dégradés de couleurs crée un univers hypnotique de trajectoires vibrantes, les espaces kaléidoscopiques résultants récompensant chaque regard avec l’illusion du mouvement.

La gamme chromatique, les mélanges et les superpositions guident le spectateur dans ses méandres à travers une gamme chromatique singulière, véritable hymne à la vie.

Vibrations cosmiques L’exposition d’art cinétique se tient tous les jours de 9h à 21h, à la galerie d’art au 3ème étage de Rosewood Bangkok. L’entrée est gratuite.

Laisser un commentaire