Appt canadien. investissements offrent un parcours beaucoup plus fluide que les principaux indices boursiers | RENX


Alors que le marché public continue de faire face à des fluctuations discordantes, en particulier dans l’incertitude des dernières années, les investisseurs canadiens se tournent de plus en plus vers d’autres opportunités d’investissement pour protéger leur patrimoine.

Même dans le meilleur des cas, le marché boursier est défini par des hausses lentes, des baisses brutales et la menace constante de pertes financières. Pour ceux qui se sentent concernés et qui recherchent des investissements alternatifs, l’immobilier d’appartements canadien offre tous les avantages des indices boursiers, mais avec beaucoup moins de risques.

Minimiser la volatilité

La volatilité des marchés publics a été un thème indéniable au cours des deux dernières années. Alors que certains investisseurs peuvent être déterminés à surmonter les caprices du marché ou sont trop nerveux pour explorer de nouvelles opportunités, d’autres ne peuvent pas se permettre de rester les bras croisés pendant que leur fonds de retraite fluctue rapidement d’un jour à l’autre.

Pour ceux qui recherchent des avenues plus fiables et fiables, beaucoup se sont tournés vers l’investissement immobilier, qui est généralement défini par une croissance constante et régulière. Le logement est particulièrement important, étant une nécessité sociale intrinsèque.

Les immeubles à logements multiples sont particulièrement vitaux pour la société, quel que soit le climat économique actuel ou le contexte sociétal, ce qui leur confère un avantage en tant qu’actif d’investissement.

Cela contraste avec les principaux indices boursiers, qui sont profondément affectés par les hausses et les baisses rapides des tendances, de la technologie et des startups dans des secteurs plus imprévisibles.

Un investissement à l’épreuve de la récession

Les appartements surpassent constamment les autres actifs d’investissement dans une économie en déclin, même dans l’immobilier.

Tout au long de la pandémie, par exemple, les secteurs des bureaux et de l’hôtellerie ont été durement touchés et les bâtiments commerciaux ont souffert ou ont été fermés. En revanche, les appartements ont été relativement épargnés, avec seulement des taux d’inoccupation minimes.

La propriété d’appartements, sous la forme de FPI privées et d’autres fonds de capital-investissement, offre une opportunité d’investissement stable pour à peu près tout le monde tout en offrant des rendements importants.

Lorsqu’un immeuble d’appartements est construit sur le bon marché géographique et mis en place pour une croissance à long terme, il peut fournir des rendements positifs et fiables.

Les appartements sont plus demandés que jamais

En plus d’être naturellement isolés des dangers du marché public, les appartements sont dans une position unique pour la croissance future.

Alors que l’accession à la propriété est de plus en plus hors de portée pour de nombreux Canadiens en raison de la hausse des prix des maisons, les jeunes se tournent de plus en plus vers la vie en appartement ou en copropriété, en particulier dans les grands centres urbains et les villes de taille moyenne en croissance.

D’autres tendances à long terme montrent clairement que la vie en appartement sera le choix de beaucoup. Moins de couples choisissent d’avoir des enfants ou d’agrandir leur famille, ce qui signifie moins besoin d’espace supplémentaire et de chambres supplémentaires offertes par une maison unifamiliale.

Ces jeunes professionnels sont prédisposés à la vie en appartement urbain, où ils peuvent faire progresser leur carrière, travailler à distance et poursuivre des passe-temps sans assumer les lourdes responsabilités de la propriété et de l’entretien de la maison.

L’augmentation de la demande d’appartements est également due à la hausse des taux d’immigration, les appartements étant les logements les plus populaires pour les nouveaux arrivants dans le pays.

Avec le Canada ayant accueilli plus de 401 000 nouveaux résidents permanents en 2021 (le plus élevé en un an dans l’histoire du Canada), l’immigration continuera de favoriser un besoin élevé d’appartements et de logements locatifs.

Enfin, la demande n’est pas exclusive aux jeunes générations ; À l’autre extrémité du spectre, de nombreux Canadiens plus âgés (« nœuds vides ») choisissent de plus en plus de réduire leur taille à des appartements afin de vivre de la valeur nette de leur maison ou d’utiliser cet argent pour voyager à la retraite.

Les avantages des FPI d’appartements privés

Alors qu’au cours des dernières décennies, l’immobilier a peut-être été négligé en tant que classe d’actifs à haut rendement, il a certainement fait ses preuves au fil des ans. Valeur du prix des appartements canadiens a augmenté de façon constante et significative au fil du temps, s’accélérant fortement depuis 2016.

Bien entendu, le succès et la croissance de tout immeuble d’appartements dépendront d’un certain nombre de facteurs. un immeuble dans un mauvais emplacement avec peu de commodités, ou qui est mal entretenu ou mal géré, perdra une grande partie de son profit à long terme face au roulement élevé des locataires causé par l’insatisfaction des résidents.

Pour cette raison, il est essentiel d’investir uniquement dans des immeubles bien situés, avec de bons gestionnaires immobiliers et à fort potentiel de croissance dans le temps. C’est pourquoi beaucoup se tournent vers les FPI privées, qui sont gérées par des professionnels qui s’occupent de tous les aspects administratifs et logistiques.

La comparaison des rendements des principaux indices boursiers avec ceux des FPI privées qui réussissent révèle comment ces classes d’actifs très différentes s’équilibrent et, finalement, comment les FPI privées l’emportent à long terme.

Aux États-Unis et au Canada, même les FPI cotées en bourse ont généralement surperformé le marché boursier, en particulier sur une longue période. Ceci est remarquable car ces FPI publiques ont le net inconvénient d’être corrélées au marché, ce qui signifie que leur valorisation est affectée par les baisses et la volatilité émotionnelle.

Regarder le Canadien des REIT privés à la place, en particulier les fonds à logements multiples et d’appartements (qui ont tendance à être la classe de REIT la plus performante), il est clair que les performances sont encore meilleures et que la croissance est plus constante au fil du temps.

Les REIT privés offrent moins de liquidités, ils sont donc les meilleurs pour les investissements à long terme. Pour ceux qui sont prêts à s’engager, leur taux de rendement et leur potentiel d’appréciation en font un excellent choix pour investir dans la croissance des appartements au Canada.

Le capital-investissement peut aider

Avec les informations ci-dessus à l’esprit, il est clair que lorsqu’il est fait correctement et surtout sur une période suffisamment longue, l’immobilier peut être une classe d’actifs fluide et fiable avec des rendements ajustés au risque nettement supérieurs aux principaux indices boursiers.

Au lieu de s’appuyer sur le marché public imprévisible, le capital immobilier privé offre une alternative très judicieuse, permettant un meilleur contrôle des investissements, une croissance régulière dans le temps et un accès à des opportunités immobilières à rendement élevé avec peu de risque de volatilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.