America’s Cup : l’équipe néo-zélandaise embarque le nouvel AC75 pour son voyage inaugural alors que la période critique de la campagne commence

[ad_1]

Le temps critique a officiellement commencé pour Team New Zealand.

Avec le lancement vendredi après-midi de leur nouvel AC75, les défenseurs de l’America’s Cup disposent désormais d’une fenêtre définitive pour travailler avant de plier bagage et de se diriger vers Barcelone.

Alors que la navigation en Espagne ne commence qu’après le début de la dernière régate préliminaire fin août, l’équipe néo-zélandaise perdra des semaines de campagne alors que son AC75 sera expédié à sa base de Barcelone.

Le temps de transport entre Auckland et Barcelone est d’environ six semaines, et comme Team New Zealand a pour objectif de faire naviguer son AC75 en Espagne début juillet, cela leur donne au mieux cinq à sept semaines pour mettre le bateau à l’épreuve.

Le directeur des opérations de Team New Zealand, Kevin Shoebridge, a déclaré que l’équipe avait eu « quelques semaines » d’essais, de tests et de développement sur le bateau, mais a noté que le paquetage imminent n’était pas si loin.

«C’est un grand pas en avant. Nous sommes heureux d’avoir respecté notre date – ou d’avoir légèrement dépassé notre objectif de quelques jours – pour installer la plate-forme maintenant », a déclaré Shoebridge.

« C’est un bon moment pour l’équipe et cela marque vraiment le début de la phase finale. »

Cela verra la principale équipe de voile se réunir à bord avec le groupe motopropulseur pour la première fois depuis qu’ils ont abandonné Te Rehutai – leur deuxième édition de l’AC75 sur lequel ils ont défendu l’Auld Mug à Auckland – fin octobre dernier. Les cyclistes ont suivi une formation spécifique à la puissance tandis que les barreurs, les contrôleurs de vol et les régleurs ont travaillé sur leur maniement du bateau dans l’AC40 réduit de l’équipe.

Ce processus a commencé vendredi lorsque l’équipe a mis son nouvel AC75 – qui sera officiellement lancé lors d’une cérémonie de baptême jeudi – sur l’eau pour lever les voiles et le faire effectuer un test rapide, qu’ils ont réussi sans problème.

L'équipe néo-zélandaise a sorti son nouvel AC75 sur l'eau vendredi après-midi.  Photo / Hamish Hooper, Emirates Team Nouvelle-Zélande
L’équipe néo-zélandaise a sorti son nouvel AC75 sur l’eau vendredi après-midi. Photo / Hamish Hooper, Emirates Team Nouvelle-Zélande

Team New Zealand a été le deuxième syndicat à dévoiler son nouveau bateau de course, après qu’Alinghi Red Bull Racing ait organisé une cérémonie pour dévoiler le sien à Barcelone le week-end dernier. Luna Rossa Prada Pirelli dévoilera son AC75 à Cagliari ce week-end, les AC75 d’American Magic, Ineos Britannia et Orient Express Racing Team ayant été livrés, les dates de lancement restant à fixer.

« C’est incroyablement excitant de voir ce que nous allons courir à Barcelone », a déclaré Peter Burling, barreur de l’équipe néo-zélandaise.

« Cela ne semble plus très loin maintenant. Nous avons un petit bloc très intense ici avant de devoir expédier le bateau, mais c’est super excitant de le voir dans l’eau et de savoir que c’est le bateau de course avec lequel nous défendrons la Coupe de l’America.

Les dates clés de la Coupe de l’America

Régate préliminaire de Barcelone : 22-25 août

Tournois de la Louis Vuitton Cup : 29 août-8 septembre

Demi-finales de la Coupe Louis Vuitton : 14-19 septembre

Youth America’s Cup : 17-26 septembre

Finales de la Coupe Louis Vuitton : 26 septembre-5 octobre

Coupe de l’America féminine Puig : 5-13 octobre

Match Louis Vuitton 37e America’s Cup : 12-21 octobre

Les challengers de l’America’s Cup

Ineos Britannia (Royaume-Uni – Challenger of Record)

Alinghi Red Bull Racing (Suisse)

Luna Rossa Prada Pirelli (Italie)

New York Yacht Club American Magic (États-Unis)

Equipe Orient Express Racing (France)

Équipes jeunes et féminines de la Coupe de l’America

Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Suisse, Italie, États-Unis, France, Australie, Canada, Allemagne, Pays-Bas, Suède, Espagne

Christophe Reive a rejoint l’équipe sportive du Herald en 2017, apportant la même polyvalence à sa couverture qu’à ses habitudes de visionnage des sports.

[ad_2]

Laisser un commentaire