Alphaland des Philippines opérera à partir de l’aéroport Sanley Point de Manille

[ad_1]

L’opérateur philippin d’affrètement aérien et propriétaire de complexe hôtelier Alphaland a reçu l’approbation réglementaire pour opérer de l’aéroport de Sangley Point à Manille à l’île de Balesin, les vols devant commencer ce week-end.

Mike Asperin, directeur de l’exploitation d’Alphaland, qui supervise les services d’aviation de la société et la gestion du complexe Balesin Island Club, a déclaré Smart Aviation Asie-Pacifique l’Autorité de l’aviation civile des Philippines (CAAP) a autorisé la société à exploiter des avions entre l’île de Balesin et l’aéroport de Sangley Point, et les opérations commenceront à partir de ce week-end.

Alphaland exploite deux ATR 72-500 et deux Cessna Caravan. Elle exploite également un hélicoptère Eurocopter EC130B4 de cinq places et un jet d’affaires Dassault Falcon 900EX de 12 places.

Asperin affirme que l’exploitation vers l’île de Balesin depuis Sangley donne aux passagers plus de latitude en termes de timing et soulage une certaine congestion à l’aéroport international Ninoy Aquino de Manille (NAIA), qui est le principal aéroport desservant Manille. Maintenant que le trafic passagers commence à se redresser, la congestion à la NAIA devrait redevenir un problème. Avant COVID-19, NAIA avait la particularité d’être l’un des aéroports les plus limités en créneaux en Asie.

« Pour l’aviation générale [charter] opérations, nous ne sommes autorisés à utiliser NAIA que de 10h00 à 14h00 et à partir de 19h00, à moins que des créneaux de vol ne se libèrent. Le dilemme ici est que les voyageurs qui souhaitent venir sur l’île de Balesin souhaitent le faire le matin ou l’après-midi, afin de pouvoir passer toute la journée au complexe. Mais parce que les créneaux de vol à NAIA sont limités, cela crée un problème, c’est là que la nouvelle route comme alternative peut intervenir », explique-t-il.

Asperin dit que les restrictions COVID-19 du pays sont progressivement levées. Il dit qu’il prévoit une augmentation de la demande de voyages pour la prochaine saison des vacances. Alphaland prévoit d’augmenter ses vols pour la période décembre-janvier, ajoute-t-il.

L’aéroport de Sangley Point, qui est proche du centre-ville de Manille, est principalement une base aérienne pour la marine philippine, mais le gouvernement philippin a annoncé qu’il souhaitait que l’aéroport de Sangley soit la base principale des avions commerciaux à turbopropulseurs, afin de décongestionner la NAIA. Les autorités encouragent activement les exploitants de turbopropulseurs à y déplacer leurs opérations.

Asperin dit qu’Alphaland, à partir de maintenant, sera le seul transporteur de passagers opérant au départ de Sangley, il n’y aura donc aucun problème à augmenter les vols à partir de là, par rapport à NAIA.

« L’aéroport de Sangley Point est très accessible depuis la zone métropolitaine via les routes, et l’aéroport dispose d’un terminal complet avec des installations. Le temps de trajet entre l’aéroport de Sangley Point et l’île de Balesin est d’environ 25 minutes, ce qui ne représente que quelques minutes de différence par rapport à l’itinéraire NAIA », a-t-il déclaré.

Quant à savoir si la compagnie transférera plus de ses vols vers l’aéroport de Sangley Point, Asperin dit que la compagnie n’a pas encore pris de décision à ce sujet.

Certains autres opérateurs de turbopropulseurs philippins ont utilisé Sangley pour des vols de fret dédiés, mais sont réticents à y effectuer des vols de passagers, arguant que même si Sangley est proche du centre-ville, il n’y a qu’une seule route menant à l’aéroport et elle est encombrée.

Bien qu’Alphaland exploite principalement des aéronefs à voilure fixe, elle possède un hélicoptère. Asperin a déclaré que la société prendrait livraison d’un Leonardo AW139 vers la fin de l’année ou en janvier. L’hélicoptère supplémentaire est destiné aux clients qui souhaitent voyager en groupe, sans autre personne à bord, et l’hélicoptère est également utile car il ne nécessite pas de piste, ajoute-t-il.

« Nous avons également des plans à long terme pour construire nos installations sur l’île de Patnanungan, mais cela dépend vraiment de la situation future », a déclaré Asperin.

Le rapport annuel de la société montre qu’elle a acheté 732 hectares sur l’île de Patnanungan, à 21 nm au nord de l’île de Balesin, et prévoit d’y construire un aéroport international – avec une piste de 2 500 m de long (8 202 pieds) – pouvant accueillir des petits et des gros porteurs. Il dit qu’il envisage que l’aéroport accueillera dans un premier temps des Airbus A320. Il dit qu’il développe l’aéroport, afin que les touristes internationaux puissent accéder directement à Balesin plutôt que d’avoir à voler via la NAIA encombrée de Manille.

Balesin est une île tropicale au large de la côte est de l’île de Luzon aux Philippines. Alphaland est propriétaire du Balesin Island Club, un complexe de luxe.

La photo, d’Alphaland Aviation, montre l’un de ses ATR 72-500.

[ad_2]

Laisser un commentaire