Achetez juste assez d’oranges, bak kwa pour CNY pour réduire le gaspillage alimentaire : Grace Fu


SINGAPOUR – Les habitants de Singapour peuvent aider à réduire le gaspillage alimentaire en n’achetant que les mandarines, les biscuits et le bak kwa dont ils ont besoin pour le Nouvel An chinois, a déclaré samedi la ministre du Développement durable et de l’Environnement, Grace Fu.

Elle a lancé cet appel devant un public d’environ 80 scouts alors qu’elle lançait le Défi du jubilé de diamant 2023 de l’association scoute, qui met l’accent sur l’environnement cette année.

L’initiative dirigée par des jeunes, qui en est à sa deuxième année, prendra fin en 2025 parallèlement aux 60 ans d’existence de Singapour.

D’ici là, plus de 12 500 scouts seront prêts à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, qui ont été intégrés au défi.

Mme Fu a déclaré : « Lorsque nous adoptons collectivement des habitudes durables, comme apporter nos propres sacs et conteneurs, économiser l’électricité et l’eau et prendre les transports en commun, cela peut aider à réduire notre empreinte carbone nationale.

« Les actions individuelles peuvent même influencer les entreprises. Si nous exigeons des produits avec moins d’emballage ou si nous choisissons des appareils économes en énergie, les entreprises commenceront à adopter des produits et des solutions plus écologiques et plus durables.

Dans un dialogue avec les scouts lors de l’événement, Mme Fu a noté que le défi est opportun, avec Singapour en 2022 relever son ambition climatique pour atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

Dans le cadre du défi de 2023, les scouts se lanceront dans des voyages d’apprentissage ou des activités communautaires liées à l’environnement à chaque trimestre.

À l’appui du Steward Pillar de l’exercice Forward Singapore d’une durée d’un an, les scouts soumettront également un Green Nation Pledge pour s’engager à faire de Singapour une nation verte, vivable et résiliente au climat.

Parmi ceux qui participent au défi se trouve Elvin Kong, étudiant à la Ngee Ann Polytechnic, qui espère faire de l’épargne – l’acte de faire des achats d’occasion – une culture dans son école et pour d’autres scouts.

L’étudiant de dernière année en automatisation et systèmes mécatroniques a déclaré: «À l’école polytechnique, nous avons tendance à nous habiller lorsque nous arrivons à l’école, nous sommes donc nombreux à sortir et à acheter des chemises.

« Mais certains de mes camarades de classe et moi avons réalisé en 2022 que cette tendance nous amènerait peut-être à jeter beaucoup de chemises, donc avec l’épargne de plus en plus courante, je pense que les écoles peuvent promouvoir cette initiative. »

Au cours des prochains mois, M. Kong et quelques-uns de ses pairs organiseront un échange pour que ses pairs échangent des vêtements, a-t-il déclaré.

Le jeune homme de 20 ans espère également organiser une activité similaire pour les scouts afin de recycler leurs uniformes.

Laisser un commentaire