4 membres d’équipage de cabine, 1 pilote a émis un avis de justification




New Delhi: Air India a informé samedi que quatre membres d’équipage de cabine et un pilote avaient été délivrés pour justification et retirés de la liste jusqu’à l’enquête en cours en raison de l’incident où un homme aurait uriné sur une personne âgée sur un vol New York et Delhi le 26 novembre.
« Dans le cas de l’incident à bord de l’AI102 opérant entre New York et Delhi le 26 novembre 2022 : quatre membres d’équipage de cabine et un pilote ont reçu des avis de justification et ont été retirés de la liste dans l’attente d’une enquête », indique un communiqué d’Air India. Air India est profondément préoccupée par les cas en vol où des clients ont souffert en raison des actes condamnables de leurs co-passagers à bord de nos avions, a indiqué le communiqué d’Air India.
« Nous regrettons et sommes peinés par ces expériences, a déclaré un communiqué de Campbell Wilson », a déclaré le PDG et directeur général d’Air India dans le communiqué.
« Air India reconnaît qu’elle aurait pu mieux gérer ces questions, tant dans les airs qu’au sol, et s’engage à prendre des mesures », indique le communiqué.
Des enquêtes internes visant à déterminer s’il y a eu des manquements d’autres membres du personnel sont en cours sur des aspects tels que le service d’alcool sur le vol, la gestion des incidents, l’enregistrement des plaintes à bord et le traitement des plaintes.
La compagnie aérienne a déclaré qu’elle entamait un programme d’éducation complet pour renforcer la sensibilisation et le respect des politiques de gestion des incidents et des passagers indisciplinés par les équipages, et mieux équiper les équipages pour aider les personnes touchées avec empathie.

Il examinera la fréquence des réunions du « comité interne » prescrit par la DGCA, chargé d’évaluer les incidents afin que les cas soient évalués et que les décisions soient prises plus rapidement.
En plus de ce logiciel de pointe, la compagnie aérienne est également en train de déployer des iPads pour les pilotes et le personnel de cabine senior. Lorsqu’ils sont utilisés ensemble, l’équipage pourra saisir des rapports de voyage et d’incident par voie électronique, qui seront ensuite rapidement et automatiquement acheminés vers les parties concernées, y compris, le cas échéant, le régulateur.
« Dès réception de la plainte le 27 novembre, Air India en a accusé réception et a commencé à entretenir une correspondance avec la famille du passager concerné le 30 novembre ; a commencé le remboursement du billet le 2 décembre, avec réception des fonds par la famille de la victime le 30 décembre. 16 ; a lancé le 10 décembre le « comité interne » prescrit par la DGCA, chargé d’évaluer les incidents et qui comprend un juge à la retraite, un représentant d’une association de passagers et un représentant d’une autre compagnie aérienne commerciale indienne », selon le communiqué. (ANI)

Laisser un commentaire