14 morts et des dizaines de blessés dans l’enfer de la discothèque Mountain B à Chonburi, en Thaïlande


Au moins quatorze fêtards ont été tués et des dizaines ont été blessés après un incendie d’horreur qui a ravagé une boîte de nuit en Thaïlande.

Des images choquantes ont montré des fêtards paniqués couverts de flammes fuyant la scène du bar Mountain B à Sattahip, dans la province de Chonburi, à environ 40 km de la ville touristique populaire de Pattaya, Le soleil rapports.

L’enfer a ravagé le bâtiment peu avant 1 heure du matin vendredi matin.

Des fêtards – dont un certain nombre de touristes – ont été piégés à l’intérieur du bâtiment d’un étage et brûlés vifs alors que d’autres invités hurlants se précipitaient pour s’échapper.

L’une des victimes était le chanteur Chatchai Chuenkha, 30 ans, qui jouait avec son groupe à l’époque.

Vendredi matin, des responsables ont fouillé les restes calcinés du bâtiment pour trouver la cause de l’incendie.

La police thaïlandaise a déclaré qu’un certain nombre de cadavres avaient été retrouvés à côté de la cabine du DJ, qui aurait été l’endroit où les deux explosions se sont produites.

Les flammes se sont propagées rapidement car le bâtiment était recouvert de mousse insonorisante hautement inflammable, ont-ils ajouté.

Plus de 20 camions de pompiers ainsi que des policiers et des ambulances sont arrivés sur les lieux. Au moins 40 personnes ont été blessées et transportées à l’hôpital.

Le colonel de police Boonsong Yingyong, enquêteur adjoint au poste de police de Phlu Ta Luang dans la région, a déclaré : « Un appel d’urgence a été reçu peu avant 1 heure du matin nous informant qu’il y avait eu un incendie dans un pub et que plusieurs personnes avaient été tuées et blessées.

«Il y avait des gens qui ont été brûlés en courant hors du bâtiment.

« Le feu était difficile à contrôler car à l’intérieur du bâtiment se trouvaient des objets hautement inflammables, en particulier des solutions de mousse insonorisantes. »

Le major général de police Atthasit Kitchahan, commandant de la police provinciale de Chonburi, a déclaré que la propriétaire, Mme Thanyapat Sornsuwanhiran, lui avait dit que le feu avait commencé sur le toit avant de se propager rapidement vers le bas.

Plusieurs des blessés ont subi les effets de l’inhalation de fumée tandis que d’autres ont été blessés alors qu’ils s’échappaient du bâtiment.

Les responsables ont déclaré qu’il avait fallu environ trois heures pour maîtriser l’incendie. La police et les pompiers enquêtent actuellement sur la cause.

Cela survient plus de dix ans après qu’un incendie au Santika Club dans le quartier Ekkamai de la capitale Bangkok a tué 66 personnes en 2009.

Cet article est initialement paru sur Le soleil et a été republié avec la permission

Laisser un commentaire