10 raisons pour lesquelles l’Allemagne a toujours été la destination bien-être ultime

[ad_1]

Le Japon a onsen, la Corée a jjimjiibang, la Nouvelle-Zélande a waiariki. Mais plus près de chez nous, les villes thermales historiques d’Allemagne ont therme – ou sources thermales – et l’impact de ces eaux a fait de l’Allemagne l’une des destinations de bien-être les plus efficaces d’Europe. Profiter des bienfaits physiques, mentaux et émotionnels d’un Heilbad (bain de guérison) est un élément fondamental du mode de vie ici et remonte à plus de 2 000 ans. En conséquence, le bien-être, la nature et l’histoire sont tellement interconnectés que de nombreuses villes d’Allemagne sont préfixées par le mot « Mauvais » qui, ironiquement, signifie quelque chose de très bien : en se traduisant par « bain », il reconnaît le statut de chaque destination en tant que station thermale officielle ville. Des normes strictes sont respectées quant à ce qui constitue une ville thermale : non seulement un remède local qui soulage ou guérit les symptômes doit être présent, mais la ville doit également fournir des installations telles que des parcs, des salles de concert et des sentiers pédestres. On pourrait penser que peu d’endroits répondraient à des critères aussi stricts, mais l’Allemagne abrite en fait 350 villes thermales. Voici pourquoi vous devriez tous les explorer.

Schrecksee, Allgäu, Bavière, Allemagne

© DZT / Axel Brunst

1. L’histoire prestigieuse

Santé et vacances ne vont pas toujours de pair, mais l’héritage de l’Allemagne en tant que destination de bien-être internationalement reconnue remonte à l’Empire romain, qui a eu un impact durable sur la façon dont les Européens se baignent : ce qui était autrefois une simple pratique d’hygiène est devenu un agréable, rituel social. En Allemagne, les premiers empereurs ont construit de superbes bains publics tels que l’éponyme Caracalla à Baden Baden, où l’on pense que l’eau a guéri les rhumatismes de l’empereur Caracalla. Norderney, la plus ancienne station thermale de la mer du Nord et l’une des premières au monde à adopter le pouvoir thérapeutique de l’eau salée, possède des propriétés curatives si puissantes que les voyageurs du XIXe siècle passaient des jours à cheval, en bateau et éventuellement en train à vapeur pour venir et ressentir les effets eux-mêmes. Aujourd’hui, Norderney et Baden Baden ne sont que deux des 350 villes thermales certifiées en Allemagne, et toutes deux sont situées ou ont été reconnues comme sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

2. La cure Kneipp

L’hydrothérapie se présente aujourd’hui sous de nombreuses formes et est administrée de manière unique et innovante dans les spas du monde entier, mais nombre de ces méthodes ont été développées à l’origine en Allemagne, y compris la célèbre cure Kneipp. Pionnier à Bad Wörishofen, il porte le nom du prêtre et naturopathe Sebastian Kneipp qui croyait que « l’eau contient la guérison ». Sa foi lui a appris à vénérer la nature et ses bienfaits médicinaux inhérents, et il a incorporé la phytothérapie, l’exercice, la nutrition et l’équilibre pour une approche globale de la santé. De nombreuses villes thermales font référence à Kneipp, mais les visiteurs de Bad Wörishofen peuvent séjourner au KurOase im Kloster, un hôtel méditatif situé dans le monastère même où il pratiquait sa foi il y a plus de 150 ans.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire